1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

L'exploitation de l'uranium suspendue au Niger

Après les attentats de jeudi dernier à Agadez et Arlit dans le nord du Niger, le groupe français Areva a décidé de suspendre l'exploitation de l'uranium dans la région. Un coup dur pour l'économie de ce pays.

Le Niger est l'un des trois pays qui accueillent des sites de production d'uranium d'Areva dans le monde (avec le Canada et le Kazakhstan). Le géant français du nucléaire exploite avec ses partenaires nigériens, mais aussi japonais et espagnol, deux mines près d'Arlit dans le nord du pays, via deux sociétés : la Cominak et la Somaïr. A elles seules, ces sociétés fournissent 3 600 tonnes d'uranium à Areva, soit un peu plus du tiers de sa production mondiale totale. Après les attentats de jeudi dernier qui ont fait  une trentaine de morts dont 24 soldats, le Président nigérien, Mahamadou Issoufou, était ce lundi à Agadez, l'une des villes du nord du pays frappées par ces attaques terroristes. Il a, à cette occasion, rendu hommage aux soldats nigériens tués lors de l'attaque d'un camp militaire à Agadez. Cette attaque comme celle contre les installations du groupe français Areva à Arlit, a été revendiquée par des groupes se réclamant de l'algérien Mokhtar Belmokhtar et du Mujao, le Mouvement pour l'unicité et le jihad en Afrique de l'Ouest.

Quelles peuvent être les conséquences de la suspension par Areva de ses activités à Arlit ?  Moustapha Kadi, président du  Collectif pour la défense du droit à l'énergie, le (CODDAE) répond ci-dessous, à cette question.

Écouter l'audio 01:58

« C'est un coup dur pour les activités économiques »

La rédaction vous recommande

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !