1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

International

Les Kurdes syriens mobilisent contre les jihadistes

En Syrie, la principale milice kurde a appelé à la mobilisation générale contre les groupes jihadistes. Cet appel sans précédent fait suite à l'assassinat mardi dans une ville du nord-est d'un haut dirigeant kurde.

Les Comités de protection du peuple kurde ont lancé un appel contre les jihadistes

Les Comités de protection du peuple kurde ont lancé un appel contre les jihadistes

Les « Comités de protection du peuple kurde », la milice militaire qui a lancé cet appel, comprennent environ 10.000 combattants. C'est une émanation syrienne du PKK, le Parti des travailleurs du Kurdistan. Depuis la mi-mai 2012, l'armée syrienne s'est retirée des zones kurdes dans le nord du pays. Les Kurdes n'ont donc pas participé aux combats contre le régime de Bachar al-Assad.

La principale milice kurde et les groupes islamistes se livrent depuis deux semaines des combats très violents dans le nord de la Syrie

La principale milice kurde et les groupes islamistes se livrent depuis deux semaines des combats très violents dans le nord de la Syrie

Mais les groupes islamistes radicaux comme l'État islamique, la branche irakienne d'Al-Qaïda, ne l'entendent pas de cette oreille : ils terrorisent la population. L'assassinat mardi par voiture piégée d'un haut dirigeant kurde en Syrie, a mis le feu aux poudres. Le Dr. Kamal Sido, membre de la Société allemande pour les peuples menacés, exprime ses craintes :

« La population civile fait face à une situation très dure dans les territoires kurdes. Des centaines de milliers d'habitants d'Alep et de Damas se sont réfugiés dans le nord. Les routes d'accès sont bloquées par les milices islamistes et la Turquie ne laisse passer aucune aide. Avec ces combats, la situation économique ne fait qu'empirer. On manque de pain, d'eau, d'électricité. Nous craignons une catastrophe humanitaire. »

«Al-Qaïda essaye d'en faire un conflit ethnique »

L'armée syrienne tente de reprendre la ville d'Alep, où la population kurde est très importante

L'armée syrienne tente de reprendre la ville d'Alep, où la population kurde est très importante

En réalité, il semble que les Kurdes tentent de se tailler un territoire autonome dans cette région du nord où leur communauté représente 15% de la population. Et les rebelles les accusent d'être prêts à faire des compromis avec le régime en place pour cet objectif. Le Dr. Kamal Sido voit un autre danger :

« Les Kurdes ont participé depuis le début aux manifestations pacifiques contre Bachar al-Assad. Mais aujourd'hui le mouvement des rebelles est largement infiltré par les jihadistes. Ce n'est plus une révolution contre le régime, c'est une guerre civile confessionnelle entre sunnites et chiites. Et Al-Qaïda essaye d'en faire un conflit ethnique entre Kurdes et Arabes. »

Le Qatar, qui soutient les rebelles, a déclaré qu'un gouvernement syrien en exil devrait être formé dans la deuxième quinzaine d'aout.

Archives

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !