1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

International

Ankara veut poursuivre le processus de paix avec le PKK

Depuis sa base dans le nord de l'Irak, le commandement militaire du PKK, le Parti des travailleurs du Kurdistan a annoncé le retrait des rebelles armés du territoire turc à partir du 8 mai prochain.

C'est prévu dans le cadre du processus de paix engagé par les autorités turques avec Abdullah Öcalan, le chef politique du PKK emprisonné en Turquie depuis 1999. Ces discussions sur un possible plan de paix se font par lettre dans le plus grand secret entre une poignée de responsables à Ankara et le chef des rebelles du PKK. Alors que le conflit entre les autorités turques et les militants kurdes dure depuis une trentaine d'années déjà, pourquoi Ankara a-t-il engagé ce processus de paix et quelles sont les chances qu'il aboutisse?

L' analyse de Dorothée Schmid, chercheur et responsable du programme Turquie contemporaine à l'IFRI, l'Institut francais des relations internationales

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !