1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Le Rwanda, terreau fertile pour le fondamentalisme islamiste?

Un prêcheur radical a été tué par balles par la police rwandaise. Il était soupçonné de recruter des djihadistes pour le compte du groupe "Etat islamique". Une employée de Transparency International s'en étonne.

Écouter l'audio 01:57

"Je me disais qu'au Rwanda, on était à l'abri" (Marie Immaculée Ingabiré, Transparency International)

C'est une première au Rwanda. Un jeune Rwandais accusé d'enrôler des combattants djihadistes pour le compte du groupe "Etat islamique" (EI) a été tué par balles à Kigali. Selon les autorités rwandaises, Muhammad Mugemangango servait à la mosquée Kimironko de la capitale. Il faisait l'objet d'une enquête pour avoir encouragé la jeunesse à gagner les rangs de l'organisation Etat islamique en Irak et en Syrie.
Il aurait sauté du véhicule qui le transportait avant que la police ne lui tire dessus pour éviter qu'il ne s'échappe. Marie Immaculée Ingabiré est chef du bureau de Transparency international au Rwanda. Elle s'est dit surprise que son pays soit aussi visé par des recruteurs au compte de l'EI.

La rédaction vous recommande

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !