1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Le double jeu de Poutine

La presse allemande revient sur la situation en Ukraine après la victoire des séparatistes de l'est au pseudo-référendum de dimanche. Une sortie de crise ne semble pas en vue.

La Frankfurter Allgemeine Zeitung revient sur la réaction de la Russie après la victoire des séparatistes de l'Est. Moscou appel au respect de la volonté du peuple sans violence et par le dialogue. Comme lors du rattachement de la Crimée, Moscou reste en retrait et les sanctions économiques n'y changent rien. Mais peut-on réellement attendre de la Russie qu'elle reste dans un rôle d'observateur face à un pays déchiré, se demande le journal ? Les deux guerres de Tchétchénie montrent que la réponse de Moscou peut être brutale.

Die Welt critique la faiblesse de l'Union européenne dans cette crise ukrainienne. L'UE peine a adopter une position commune et claire. Quel degré de pression peut-elle exercer sur la Russie sans risquer de compromettre sa relation diplomatique ? Cette question n'est pas encore tranchée. La Suède et les pays d'Europe de l'Est appellent à une dureté maximum, les pays d'Europe du Sud n'en ont rien à faire, et la Grande Bretagne s'en lave les mains. Dans tout ça, la France et l'Allemagne se trouvent entre deux chaises, estime le quotidien.

Pour la Süddeutsche Zeitung Poutine joue un jeu trouble. La Russie dit apporter son soutien à l'OSCE, l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe, en vue de faire baisser la tension en Ukraine. Mais dans le même temps, Moscou joue les agitateurs en Ukraine. Poutine est sans aucun doute le chef d'orchestre du soulèvement armé dans l'est, le journal en est en tout cas convaincu.

Die Tageszeitung estime qu'il y a bien des points communs entre Poutine et l'e -président de la république fédérale de Yougoslavie Slobodan Milošević. En 1991 puis en 1992, Milošević qui rêve d'une grande Serbie entend modifier par la force les frontières. L'Ukraine et la Yougoslavie, les deux scénarios se ressemblent tristement, souligne le journal.

La rédaction vous recommande

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !