1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

International

L'Allemagne va se battre contre le groupe "Etat islamique"

L'Allemagne rejoindra l'offensive armée menée par la coalition internationale contre l'organisation État Islamique, en Irak et en Syrie. La chancelière Angela Merkel en a décidé ainsi. Ne manque que l'aval du Parlement.

Deutschland Tornado Aufklärungsflugzeug

C'est ça, un avion de reconnaissance Tornado

Quatre avions de reconnaissance et de combat, un avion de ravitaillement, un navire de guerre et des outils de renseignement par satellite : en comparaison avec l'arsenal déployé par les États-Unis, la France, la Russie et les Émirats Arabes unis, l'engagement militaire allemand devrait rester modeste. Mais l'Allemagne abandonne sa réserve habituelle. De la mission de conseil et d'armement des milices kurdes Peshmergas d'Irak, elle passe à une mission de combat. Un tournant dans la politique de défense de l'Allemagne, face au terrorisme.

L'armée allemande n'a connu un tel engagement que deux fois depuis la fin de la seconde guerre mondiale : à la fin des années 1990, lors de la guerre du Kosovo, dans les Balkans, et en Afghanistan entre 2001 et 2014. Deux semaines après les attentats de Paris, en France, la chancelière Angela Merkel semble vouloir tenir la promesse faite au président François Hollande de « tout faire » pour assister la France.

Tout ça, sans mandat de l'Organisation des Nations Unies. La gauche grogne. Au Parlement de décider, dans les prochaines semaines, de l'étendue exacte du mandat donné à la Bundeswehr, l'armée allemande.

La rédaction vous recommande

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !