1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Allemagne

La police recrute !

Pour faire face au manque de personnel dans les commissariats de plusieurs régions allemandes, la police a décidé de lancer une campagne de recrutement qui s'adresse notamment aux Allemands issus de l'immigration.

default

A quand une police allemande à l'image de la société actuelle ?

Dans les commissariats, les dossiers à régler s'empilent sur les bureaux. Dans les villes, les patrouilles sont réduites. De nombreux postes de police ont été fermés dans des petites agglomérations. Lors de manifestations, de concerts ou de grands évènements sportifs, le manque de policiers se ressent de plus en plus. tandis que dans les quartiers difficiles des grandes villes, les policiers sont de moins en moins présents. Le nombre de policiers en congé maladie augmente et 40 % des policiers ont plus de cinquante ans.

Fußball Champions-League FC Schalke 04 Fans und Polizei

Manque de personnel, manque de moyens, conditions de travail difficiles : la police est en crise

Un recrutement difficile

C'est dans ce contexte que le ministère de l'Intérieur a décidé de passer à l'offensive et de recruter à partir de maintenant 1.500 jeunes bacheliers ou niveau bac chaque année. Des candidats d'origine immigrée sont les bienvenus et même souhaités. Toutefois, selon le président du syndicat de la police de Rhénanie du Nord Westphalie, Erich Rettinghaus, il n'est pas facile de trouver des candidats remplissant les critères exigés :

« Il s'avère difficile de recruter des candidats aptes et qualifiés parmi les immigrés. En 2012, ici en Rhénanie du Nord- Westphalie, sur quelque 8 250 candidats, plus de 1 75o étaient issus de l'immigration. Un chiffre important donc, mais dans ce groupe, moins d'un candidat sur dix a pu être embauché. »

Website der Polizei NRW

Le site internet de la police en Rhénanie-du-Nord-Westphalie essaie lui aussi d'attirer des nouvelles recrues

Stimuler la communication

Une campagne a été lancée spécialement à l'adresse des Allemands d'origine immigrée pour attirer davantage de candidats. Dans une société multiculturelle, la police doit aussi refléter toutes les facettes de la population, des cultures, traditions ou religions. A Cologne, la direction de la police a mis en place en 2006 déjà une équipe de "fonctionnaires de contact avec les institutions musulmanes". L'un d'entre eux est Matthias Ferring :

«Le plus important, c'est d'établir la confiance avec les associations et les institutions musulmanes, avec les mosquées et leurs responsables afin de parler aussi de thèmes difficiles. De l'autre côté, nous essayons aussi sur le plan interne, d'informer nos collègues policiers sur l'Islam, sous tous ses aspects, modéré ou extrémiste. »

Toutefois, l'intégration dans les rangs de la police allemande n'est pas aussi avancée qu'en Suède par exemple. Contrairement à leurs collègues suédois, les policières et policiers allemands en service ne peuvent pas encore porter de turban, de voile ou de kippa, mais seulement la casquette de policier, la même pour tous.

La rédaction vous recommande