1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Jammeh sous pression

En Gambie, le délai pour contester les résultats de la présidentielle du 1er décembre, expire aujourd'hui. Une mission de chefs d'État africains se rend à Banjul pour tenter de convaincre Yahya Jammeh de passer la main.

Écouter l'audio 01:49

'La Cour est un subterfuge pour gagner du temps' (Sedick Abba)

Le délai de dix jours pour le dépôt de plaintes relatives à l’élection présidentielle du 1er décembre a expiré hier - un jour férié, ce qui donne au camp du président sortant Yahya Jammeh un jour supplémentaire pour déposer ses recours. Yahya Jammeh avait fait volte-face en annonçant qu'il contestait les résultats, et le revirement a suscité une vague de condamnations de la part de la communauté internationale. Une mission de chefs d’Etats d'Afrique de l'ouest et centrale est attendue à Banjul pour le convaincre de remettre le pouvoir, en janvier au président élu Adama Barrow. Écoutez les explications de Fiacre Ndayiragije en cliquant sur l'image ci-dessus.
 

La rédaction vous recommande

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !