1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Incursion de Boko Haram au Cameroun

La secte islamiste armée du Nigéria a attaqué dimanche la localité de Kolofota - dans l'extrême-nord du Cameroun, faisant une quinzaine de morts et plusieurs otages, parmi lesquels l'épouse d'un vice-Premier ministre.

Kamerun Soldaten gegen Boko Haram

Les soldats du Cameroun à la recherche des éléments islamistes

La secte islamiste a enlevé plusieurs personnes, dont l'épouse du vice-Premier ministre camerounais et le sultan de la localité ainsi que leurs enfants.

Cette nouvelle incursion de Boko Haram en territoire camerounais suscite beaucoup d'inquiétudes d'autant que l'extrême-Nord du Cameroun, frontalier du Nigéria, se commue progressivement en une base arrière naturelle du groupe islamiste.

La semaine dernière, quatre pays riverains du Lac Tchad - le Nigéria, le Niger et le Cameroun - ont créé une force commune afin de lutter efficacement contre Boko Haram. Chaque pays s'est engagé à fournir 700 hommes, qui vont constituer l'ossature de cette nouvelle armée. Mais alors pourquoi ce brusque regain de violence de Boko Haram dans la région ?

Ecoutez ici l'analyse de Laurent Monty Etoughé. Ce Gabonais est consultant en relations internationales au cabinet ‘'Intelligence stratégique'' à Paris.

La rédaction vous recommande

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !