1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

En France, Marine Le Pen est la perdante

A la Une, les dernières élections départementales en France mais aussi, des annonces du ministre allemand de la santé pour lutter contre le manque d’hygiène dans les hôpitaux allemands.

Le quotidien die Welt est revenu sur la situation dans les hôpitaux allemands après l’annonce du ministre de la santé Hermann Grohe de tout faire en vue d’améliorer les normes d'hygiène dans les hôpitaux du pays. Le ministre veut revoir les conditions d’hygiène, renforcer la formation des agents de santé et promouvoir la recherche.

Dans les hôpitaux allemands, d’année en année, des bactéries font autant de victimes que le virus Ebola qui sévit en Afrique de l’ouest a fait savoir die Welt - Même si le virus Ebola et les bactéries qui sévissent dans les hôpitaux ne sont pas à comparer.

Bundestagsdebatte zu Sterbehilfe 13.11.2014 Gröhe

Le ministre de la santé, Hermann Gröhe

Il faut toute de même dire qu’ils ont un point commun qui facilite leur propagation : le manque d’hygiène sans oublier leur résistance à l’antibiotique… écrit le journal.

Si les mesures d’urgence sont prises, on peut changer la situation. Par exemple : de meilleures documentations sur les produits de désinfection pour le personnel médical, de même que la réduction du temps de visite peuvent permettre de réduire la contamination à ces bactéries. Mais aussi une meilleure formation pour les étudiants en médecine.

Or pour le quotidien, LÜBECKER Nachrichten, toutes ces mesures prônées par le ministre Grohe n’auront pas d’effet si on continue la politique de réduction du personnel de santé.

Manuel Vals a le droit de se féliciter

Ouf, le Front national n’est pas le premier parti en France comme cela a été annoncé… commente la Süddeutsche Zeitung.

Bundestagsdebatte zu Sterbehilfe 13.11.2014 Gröhe

Jean-Christophe Cambadelis du PS

Mais le parti des Le Pen a quand même obtenu 25% des suffrages, ce qui représente une percée par rapport aux législatives européennes de 2014. le Front national arrive au deuxième rang derrière l’UMP de Nicolas Sarkozy. Oui le premier ministre Manuel Vals a le droit de se féliciter. Mais il y a encore quelques années, cela aurait été un scandale de voir le FN avoir une voix sur quatre à une élection en France… ajoute la Süddeutsche Zeitung.

La FAZ, la Frankfurter Allgemeine Zeitung, voit de son côté, Marine Le Pen comme une perdante lors des départementales du dimanche dernier. « Les Français sont un peuple d'électeurs rebelles »… clame l’éditorialiste. Ils n’aiment pas quand leurs dirigeants prédisent le résultat.

Ils ont puni ceux qui avaient proclamé le Front national « premier parti de France » avant le scrutin. Bien que la stratégie de Le Pen a marché en obtenant 25 % des suffrages au premier tour, elle demeure la perdante, estime la FAZ.

La rédaction vous recommande

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !