1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

International

Des missiles allemands "Patriot" pour la Turquie

L'Allemagne a envoyé ce mardi un premier détachement de 24 soldats de la Bundeswehr en Turquie. Cette avant-garde de l'armée allemande a pour mission de préparer le déploiement de deux batteries de missiles Patriot.

Batterie Patriot de la Bundeswehr

Batterie Patriot de la Bundeswehr

Jusqu'à 400 soldats allemands pourraient être déployés dans le sud de la Turquie à la frontière syrienne.

Le premier détachement s'est envolé mardi 8 janvier avec un groupe de soldats néerlandais de l'aéroport d'Eindhoven, aux Pays-Bas, à destination d'Incirlik, base de l'Alliance atlantique sur la côte sud de la Turquie. Berlin répond ainsi à la demande d'aide d'Ankara ; l'Allemagne comme la Turquie sont toutes les deux membres de l'Otan (Organisation du traité de l'Atlantique Nord).

Berlin souligne qu'il ne s'agit aucunement d'une mission de combat. La Bundeswehr ne s'immiscera pas dans la guerre civile en Syrie, souligne le ministre allemand de la Défense, Thomas de Maizière : #b#« Il s'agit exclusivement d'une mesure préventive et défensive pour protéger le territoire de l'Otan et dans ce cas le territoire national turc. »

Un signe de solidarité

Ce mardi, un navire cargo avec à son bord les batteries allemandes de missiles Patriot a quitté le port allemand de Travemünde sur la Baltique à destination d'Incirlik. Le  déploiement du principal contingent allemand, 350 soldats de la Bundeswehr, commencera la semaine prochaine. Cette mission est un signal important de solidarité avec la Turquie, a souligné le ministre allemand des  Affaires étrangères, Guido Westerwelle.

Faisant allusion à la mort de villageois turcs tués par des tirs d'obus près de la frontière syrienne, le chef de la diplomatie allemande a déclaré :

« Nous ne devons pas oublier qu'il y a déjà eu des morts en Turquie, victimes de tirs à partir de la Syrie. Il est donc compréhensible que la Turquie  s'inquiète, car personne ne sait de quoi est encore capable le régime syrien. »

Verteidigungsminister Thomas de Maiziere

Le ministre allemand de la Défense, Thomas de Maizière insiste sur le caractère défensif de la mission

Les missiles Patriot sont des  systèmes sophistiqués de défense anti-aérienne, capables d'intercepter et de détruire en vol avions, drones et missiles de croisière.

L'armée allemande stationnera ses missiles Patriot à Kahramanmaras, à quelque 100 kilomètres de la frontière avec la  Syrie. Pour les équipes de soldats, il s'agit de la première mission réelle après de nombreuses manœuvres simulées.

Le danger des tirs de mortier

C'est à une grande majorité que le Bundestag, la chambre basse du Parlement allemand, avait approuvé à la mi-décembre cette mission de la Bundeswehr. Son mandat est limité au 31 janvier 2014 et ses coûts sont estimés à 25 millions d'euros.

Toutefois, aussi sophistiqués qu'ils soient, les missiles Patriot restent impuissants face à la principale menace actuelle dans la région concernée, à savoir des tirs de mortier !  Mais, comme l'a souligné le ministre allemand de la Défense, il faut comprendre la mission avant tout comme une mesure symbolique et un soutien psychologique pour les alliés turcs.

Archives

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !