1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Berlin veut renforcer son engagement en Afrique

L’accent sera notamment mis sur les pays en crise. C’est ce qu’a réitéré le ministre allemand de la Coopération, Gerd Müller. Après le Soudan du sud, ce dernier a achevé, ce vendredi, son voyage au Mali.

Le ministre allemand, Gerd Müller ici en visite à Bangui (RCA) mi-mars.

Le ministre allemand, Gerd Müller ici en visite à Bangui (RCA) mi-mars.

En envoyant des instructeurs militaires au Mali après la chute des islamistes et en décidant de soutenir la mission africaine et française en Centrafrique, l’Allemagne essaye de montrer son engagement sur le continent.

Au Mali, il a bien sûr été question de la sécurité mais aussi de l’aide au développement, une aide qui doit avant tout profiter aux populations, selon Gerd Müller : « Je me suis rendu dans une localité où nous aidons à la mise en place de l’administration, un point très important pour ce pays en vue de la décentralisation. L'adduction d’eau, l’éducation et la santé, ce sont là les trois priorités de notre politique aujourd’hui et dans l’avenir. »

Deutschland Mali Präsident Ibrahim Boubacar Keita bei Angela Merkel in Berlin

Ibrahim Boubacar Keita lors d'une visite auprès de la chancelière Angela Merkel à Berlin

Centre de recherche agricole

Pour le ministre allemand, il n’y aura pas de paix et de sécurité au Mali sans développement. L’Allemagne, souvent critiquée pour son manque d’engagement militaire dans la résolution des conflits sur le continent, veut plutôt axer sa politique sur l’aide au développement post-conflit.

Avant son départ, Gerd Müller a procédé à l’inauguration d’un centre de recherche agricole, premier d’une série de dix établissements prévus en Afrique. Berlin soutient déjà l’agriculture au Mali, un pays souvent en proie à la famine. Le projet en cours permettra d’approvisionner au moins 500 000 personnes en eau potable. Le ministre allemand de la coopération :

« Mon voyage au Mali m’a permis de me rendre compte de la richesse du pays en minerais et son potentiel en eau. C’est pourquoi nous avons inauguré un centre qui va travailler dans le développement agricole. Notre objectif est d’augmenter les revenus des populations grâce à l’augmentation de la production. »

Au cours des discussions avec les autorités maliennes, il a aussi été question du renforcement de la démocratie, du dialogue entre les religions et de sujets liés à la migration. Bon nombre de jeunes qui perdent la vie en mer en tentant de rejoindre clandestinement l'Europe ou qui échouent sur les côtes italiennes, espagnoles ou maltaises sont d’origine malienne.

La rédaction vous recommande

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !