Accueil

Alors que la limite constitutionnelle du mandat du président Joseph Kabila touche à sa fin en décembre, le régime s'est engagé dans une vague de répression, comprenant l'arrestation de membres de l'opposition et la répression violente de manifestations politiques.

Écouter l'audio 02:20
  • Date 24.06.2016
  • Auteur pp /Fiacre