″Yawovi Agboyibo était un grand défenseur des droits humains″ (Joseph K. Koffigoh) | Interviews exclusives DW | DW | 03.06.2020
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages
Publicité

L'interview de la semaine

"Yawovi Agboyibo était un grand défenseur des droits humains" (Joseph K. Koffigoh)

L'ancien premier ministre togolais Joseph Kokou Koffigoh rend hommage à Yawovi Agboyibo, décédé en France samedi dernier à 77 ans.

Togo Lome 1993 | Joseph Koffigoh, ehemaliger Premierminister (Getty Images/AFP/F. Rojon)

Joseph Koffigoh, en 1993. Il était alors Premier ministre du Togo

Après la mort de l’opposant et ancien Premier ministre togolais  Yawovi Agboyibo samedi (30.05.2020) en France, à l’âge de 77 ans, sa personnalité est saluée par beaucoup depuis son décès.

Avocat de formation et militant des droits humains, il a été à l'origine de la création de la Commission nationale des droits de l'homme (CNDH), la toute première en Afrique en 1983. L'homme politique togolais a été aussi le fondateur du Comité d'Action pour le Renouveau (CAR), parti qu'il a dirigé de 1991 à 2008 avant d'en devenir le Président d'Honneur.

Écouter l'audio 05:05

"Il a convaincu de la nécessité de la promotion des droits de l'homme" (Joseph Kokou Koffigoh)

Me Yawovi Agboyibo a été le premier lauréat du Prix allemand pour l'Afrique (Deutsche Afrika-Preis) à sa création en 1993.

"Il était rusé"

Le mercredi (03.06.2020), dans la matinale Afrique de la DW,l'ancien Premier ministre togolais, Joseph Kokou Koffigoh a salué "un personnage dense (..), brillant avocat" et "défenseur des droits de l'homme". Invité de la semaine, il raconte ses souvenirs quant à Yawovi Agboyibo et les grandes étapes de sa vie. 

La rédaction vous recommande