Wikileaks : prison à vie pour Bradley Manning ? | International | DW | 03.03.2011
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

International

Wikileaks : prison à vie pour Bradley Manning ?

Bradley Manning, jeune soldat américain qui avait livré au site Wikileaks des milliers de documents confidentiels américains, risque la prison à perpétuité. Il est inculpé de vingt-deux nouveaux chefs d'accusation.

default

Bradley Manning est accusé d'assistance à l'ennemi

Ce ne sont pas moins de vingt-deux nouveaux chefs d'accusation qui sont maintenant prononcés contre Bradley Manning, soldat américain de vingt-trois ans qui avait fourni des milliers de documents confidentiels au site Wikileaks. Quels sont ces nouveaux chefs d'accusation ? Retenons notamment l'assistance à l'ennemi et la participation à la divulgation illégale de renseignements sur internet. Et le chef d'accusation le plus grave pour un militaire, celui de collusion avec l'ennemi. Ce dernier chef d'accusation peut justifier la peine de mort mais les procureurs ont d'ores et déjà décidé de ne pas requérir la peine capitale contre Bradley Manning. Il encourt en revanche la prison à perpétuité.

Unterstützer fordern die Freilassung von Bradley Manning

Manifestation de solidarité pour Bradley Manning

Ces vingt-deux nouveaux chefs d'accusation viennent s'ajouter à douze autres déjà prononcés. Bradley Manning est retenu depuis le mois de juillet dans une prison militaire en Virginie.

Que reproche-t-on exactement à Bradley Manning ? Il est soupçonné par la justice militaire d'avoir fourni à Wikileaks des documents militaires américains sur les guerres en Irak et en Afghanistan, et des milliers de câbles diplomatiques du département d'Etat. Comment le jeune soldat a-t-il eu accès à ces documents ? Il se serait « introduit dans un logiciel interne du système informatique du gouvernement ». Il aurait « illégalement téléchargé des informations confidentielles, les aurait conservées et transmises en vue d'une diffusion publique et d'une utilisation par l'ennemi », voilà ce dont la justice militaire l'accuse.

Dossier Bild 2 Wikileaks

Bradley Manning avait fourni des milliers de documents confidentiels au site Wikileaks

Wikileaks est un site lanceur d'alerte qui se donne pour objectif de rendre publiques les fuites d'information. A la fin du mois de novembre 2010, wikileaks publie 250 000 télégrammes diplomatiques américains qui seront en partie relayés par la presse internationale. C'est ce que les médias anglos-saxons ont appelé la « cable gate », des révélations qui mettent à mal le secret diplomatique. Plusieurs gouvernements dénoncent alors ces révélations, à commencer par le gouvernement américain.

Bradley Manning est aujourd'hui la seule personne au monde à être poursuivie pour les fuites de wikileaks. Il encourt donc depuis mercredi la prison à perpétuité. Le fondateur de WikiLeaks, l'Australien Julian Assange, fait de son côté l'objet d'un mandat d'extradition du Royaume-Uni vers la Suède pour une toute autre affaire. La police veut l'entendre car il est soupçonné de viol. Notez justement que Julian Assange a fait appel jeudi de son extradition vers la Suède.

Auteur : Elise Cannuel
Edition : Aude Gensbittel

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !