Weston McKennie prêt à réitérer son hommage à George Floyd | DW Sport | DW | 03.06.2020
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages
Publicité

Sport

Weston McKennie prêt à réitérer son hommage à George Floyd

Face à Brême, le joueur de Schalke 04 arborait un brassard qui portait l'inscription "Justice for George", en hommage à George Floyd, qui a été tué par un policier blanc le 25 mai dernier.

Weston McKennie ne regrette rien. Ni le message inscrit sur son brassard, ni la convocation par la commission de discipline. Dans une interview accordée à l'émission Sportschau, l'Américain explique que Felix Zwayer, l'arbitre de la rencontre Schalke 04-Werder Brême (comptant pour la 29ème journée de Bundesliga), voulait qu'il enlève son brassard, celui-ci diffusant un message politique. Sauf que McKennie ne l'a pas vraiment entendu de cette oreille :

"Je suis un sportif, mais je suis avant tout un être humain. J'ai dit à l'arbitre qu'il pouvait me mettre un carton jaune, ça ne changerait rien : je n'enlèverai pas le brassard."

Thuram, un genou à terre
D'ailleurs, Weston McKennie n'est pas le seul joueur à avoir rendu hommage à George Floyd. Il y a aussi eu Marcus Thuram, par exemple. Le joueur de Gladbach qui a posé un genou à terre après avoir marqué contre l'Union Berlin dimanche dernier, et ce pour protester contre les violences policières. De son côté, après avoir marqué un but contre Paderborn, Jadon Sancho, le joueur de Dortmund a révélé le même message que McKennie, "Justice pour George Floyd", inscrit sur un t-shirt sous son maillot. Son coéquipier Achraf Hakimi en avait également fait de même.

Marcus Thuram, attaquant du Borussia Mönchengladbach

Pas d'enquête sur Marcus Thuram de la part de la DFB, le genou à terre étant un geste libre d'interprétation.

Des joueurs solidaires
McKennie, Sancho et Hakimi font désormais l'objet d'une enquête de la commission de discipline de la DFB, au motif qu'ils ont dévoilé un message à caractère politique. Malgré tout, aucun des joueurs ne regrette son geste. Les trois hommes savent qu'ils ont le soutien de leurs clubs respectifs; de plus, McKennie trouve que c'est une bonne chose que d'autres joueurs aient suivi :

"Je trouve que c'est important qu'ils aient affiché leur soutien, parce qu'en tant que joueurs, nous avons une grande plateforme et nous pouvons influencer les choses. Des joueurs comme Sancho, Hakimi ou encore Thuram, ils viennent de grands pays tels que l'Angleterre, le Maroc et la France. Tout le monde les regarde. C'est pourquoi c'était des gestes très forts."

Jadon Sancho, ailier du Borussia Dortmund, exhibe son t-shirt en hommage à George Floyd

Jadon Sancho, auteur d'un triplé face au SC Paderborn (victoire 1-6 du Borussia Dortmund)

McKennie, qui a également révélé s'être fait traité de "singe" lors d'un match de Coupe d'Allemagne en début de saison, a promis qu'il continuerait à mener des actions de ce genre dans les semaines à venir. Gageons qu'il ne sera pas le seul à le faire.