Wade : accueil peu chaleureux en Casamance | Afrique | DW | 13.02.2012
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Wade : accueil peu chaleureux en Casamance

Le président sénégalais Abdoulaye Wade, candidat à sa propre succession, était en Casamance ce week-end. Il poursuit sa campagne pour l'élection présidentielle du 26 février, indifférent aux manifestations d'opposition.

FILE - In this Sept. 1, 2011 file photo, Senegalese President Abdoulaye Wade waves as he leaves the Elysee Palace in Paris, France. Senegal's highest court ruled Friday, Jan. 27, 2012, that the country's increasingly frail, 85-year-old president could run for a third term in next month's election, a deep blow to the country's opposition which has vowed to take to the streets if the leader does not step aside.(Foto:Jacques Brinon, File/AP/dapd)

Le président sénégalais Abdoulaye Wade affronte un mouvement de ras-le-bol de la population

Dernière étape dans le sud du pays de la tournée électorale d'Abdoulaye Wade, la Casamance ne fait pas exception. Dans cette région méridionale, une grande partie de la population est aussi hostile à la nouvelle candidature du président sortant, notamment en raison de son âge (85 ans).

Las du conflit qui secoue la région depuis 1982, les Casamancais reprochent aussi au chef d'Etat de n'avoir pas tenu ses promesses de paix. A son arrivée au pouvoir en 2000, il s'était engagé à résoudre le conflit "en 100 jours". La rébellion indépendantiste du Mouvement des Forces démocratiques de Casamance n'a jamais cessé le combat, et les habitants réclament toujours la fin de ce conflit oublié.

Le cortège présidentiel n'a pas croisé de grande manifestation d'envergure. Cela s'explique par la méfiance de la population dont le moindre geste peut être assimilé aux activités de la rébellion.

Pour en savoir plus, écoutez ci-dessous le compte-rendu de notre correspondant à Ziguinchor, Mamadou Alpha Diallo.

Edition : Marie-Ange Pioerron, Cécile Leclerc

Écouter l'audio 01:46
Now live
01:46 min

Les Casamancais doutent aussi des promesses d'Abdoulaye Wade (Mamadou Alpha Diallo)

La rédaction vous recommande

Audios et vidéos sur le sujet

Publicité
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !