Vogan, Hahatoé : les électeurs Togolais se sont mobilisés | Afrique | DW | 22.02.2020
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages
Publicité

Afrique

Vogan, Hahatoé : les électeurs Togolais se sont mobilisés

Lors du premier tour de l'élection présidentielle ce samedi, les électeurs Togolais étaient nombreux à évoquer leurs problèmes du quotidien, et à expliquer pourquoi ils éspèrent du nouveau dans la paysage politique.

Écouter l'audio 03:06

Reportage à Vogan

Il fallait se lever tôt, ce 22 février, pour rencontrer les premiers votants à Vogan, localité du chef-lieu de la préfecture de Vo. Certains électeurs sont arrivés dès les premières heures de la matinée pour ce premier tour de l'élection présidentielle togolaise. "Je suis venue voter pour la paix et pour que nos enfants trouvent du travail", confie  une septuagénaire à la sortie du bureau de vote. 

Volonté de changement

Dans cette localité maritime les habitants se sont souvent sentis délaissés, avant que les autorités ne multiplient les programmes de développement. Mais aujourd'hui, certains veulent tout de même du changement. "Je pense que voter peut changer le pays", confie un jeune, à une quarantaine de kilomètres de là, à Hahatoé, ville minière, où on extrait du phosphate. Egalement de la région, Edithe tient le même discours : "Nos parents souffrent trop, ils vont trop au champ, il faut que ça change, au moins pour que nos enfants ne souffrent pas", confie-t-elle. 

Revivre aussi cette journée →Suivez la présidentielle au Togo en direct

Tous n'ont pas pu voter

Non loin de là une altercation a lieu devant le bureau de vote. Un homme ne trouve pas son nom sur la liste d'électeurs. "Je voulais voter, mais on me dit que la carte est périmée", explique-t-il. Il avait, en fait, oublié de se faire recenser pour cette présidentielle, et ne l'était pas depuis 2013, puisqu'il avait suivi les consignes de l'opposition pour un boycott du scrutin. 

Cet électeur surveillera les résultats, attendus la semaine prochaine. Il éspère évidemment que sa voix n'empêchera pas son candidat de passer au second tour... 

Audios et vidéos sur le sujet