Vital Kamerhe dénonce | Afrique | DW | 23.02.2015
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Vital Kamerhe dénonce

En RDC l’opposant Vital Kamerhe était ce lundi devant la cour suprême la plus haute juridiction du pays. Le président de l’Union pour la Nation Congolaise UNC, est poursuivi dans une affaire de diffamation.

Écouter l'audio 01:59
Now live
01:59 min

" Devons construire ensemble en commençant par l'unité de l'opposition..." Vital Kamerhe

Une affaire qui l’oppose à Wivine Moleka une députée du Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie, au pouvoir. Vital Kamerhe avait dénoncé en 2011 des fraudes électorales massives et avait cité en exemple le cas de la députée.

Un procès "politique"

Les deux parties étaient pourtant parvenues à un arrangement à l'amiable. La nouvelle procédure a été relancée par le ministère public, après les violences meurtrières à Kinshasa provoquées par un projet de révision de la loi électorale. Pour l’opposant Vital Kamehre et son parti ce procès est purement politique destiné à empêcher le leader de l'UNC de se présenter à la prochaine présidentielle de 2016 en obtenant sa condamnation.

Audios et vidéos sur le sujet