Visite symbolique du Premier ministre malien à Kidal | Afrique | DW | 06.03.2020
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages
Publicité

Afrique

Visite symbolique du Premier ministre malien à Kidal

Le Premier ministre malien, Boubou Cissé séjourne à Kidal, le fief des mouvements touaregs (nord du pays). La visite intervient trois semaines après le retour d’un bataillon de l’armée dans cette ville.

Écouter l'audio 07:08

"L'armée malienne reste cantonnée à Kidal" (Sy Kadiatou Sow)

Cette visite est perçue comme un nouveau geste visant à manifester le rétablissement de la souveraineté de l'Etat sur le territoire du Mali.

Depuis mai 2014, les officiels maliens ne sont plus retournés à Kidal contrôlée par la Coordination des mouvements de l'Azawad (CMA). Les forces maliennes avaient été chassées de cette ville lors de la visite avortée du Premier ministre de l'époque, Moussa Mara et qui avait causée des affrontements avec les rebelles touaregs, causant de lourdes pertes dans les rangs de l'armée.

Le Premier ministre Boubou Cissé veut redynamiser la mise en œuvre de l’accord d’Alger de 2015

Le Premier ministre Boubou Cissé veut redynamiser la mise en œuvre de l’accord d’Alger de 2015

À son arrivée, Boubou Cissé a été accueilli par des représentants de l'ex-rébellion, de l'Etat dans la région et de la mission de paix de l'ONU (Minusma).

Mais l’ancienne ministre malienne des Affaires étrangères, Sy Kadiatou Sow, estime qu’il faut aller au-delà de l’aspect symbolique. Car, selon elle, les groupes armées signataires de l’Accord d’Alger contrôlent encore la région.

Cliquez sur la photo (en haut) pour écouter l’interview.

Audios et vidéos sur le sujet