Visite de Boni Yayi à Cotonou sans rencontre avec Patrice Talon | Afrique | DW | 21.11.2019
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages
Publicité

Afrique

Visite de Boni Yayi à Cotonou sans rencontre avec Patrice Talon

L'ancien président béninois et opposant n'a finalement pas rencontré son successeur lors de sa visite mercredi. Une visite dans la cadre d'une médiation de la CEDEAO.

Écouter l'audio 02:20

Pas de grand retour de Yayi Boni à Cotonou

C'était une visite très attendue ce mercredi 21 novembre au Bénin. Celle de l’ancien président et opposant en exil Thomas Boni Yayi, aujourd'hui toujours président du parti Forces Cauris pour un Bénin Emergent. Une visite avec une délégation de la CEDEAO, dans le cadre d’assises relatives à la crise politique au Bénin et lors de laquelle une rencontre avec l'actuel président Patrice Talon était annoncée. Mais elle n'a pas eu lieu. 

Liesse populaire

L'ancien président avait été accueilli par ses militants dans la liesse. "Nous sommes contents, nous sommes joyeux… Parce qu’on se sentait orphelin", confiait une femme lors de son passage. Le domicile de l’ancien président Nicéphore Soglo a été son premier cap après l’aéroport. Avant de regagner son domicile, Thomas Boni Yayi a rendu visite à la famille d’une victime par balle de la crise postélectorale de mai 2019.

Boni Yayi a été président de 2006 à 2016

Boni Yayi a été président de 2006 à 2016

Médiation politique

"Le président Yayi est rentré avec une délégation de la CEDEAO pour échanger sur la crise électorale au Bénin", explique Eric Houndété, ancien député et opposant.

Ce déplacement d’une délégation de la CEDEAO, dont fait aussi partie l’ancien président nigérian Abdou Salami, doit se charger d’écouter toutes les parties prenantes de la crise que traverse le Bénin. Une rencontre entre l'ancien et l'actuel président était aussi prévue et avait été confirmée par plusieurs personnes. 

Mais ce mercredi le porte-parole du gouvernement Alain Orounla, qui annonçait une réception entre deux grands hommes d’Etat, n’était pas sur la même longueur d’onde que le parti FCBE. "Il n’y a pas de rencontre entre lui et Patrice Talon. Après, lorsque la délégation voudra rencontrer l’opposition, le président Yayi Boni sera à ce rendez-vous et sera reçu", expliquait-il. Et de tenter de rassurer : "Ce n’est pas un problème entre Yayi Boni et le président Patrice Talon. C’est un problème de démocratie dans notre pays. Ce n’est pas encore le grand retour de Yayi Boni." 

En attendant les assises entre la délégation de la CEDEAO et les protagonistes, l’ancien chef d’Etat s’est terré dans sa maison où il a été 52 jours durant gardé. Yayi Boni est reparti avec la délégation, sa santé n’étant pas totalement rétablie. 

Audios et vidéos sur le sujet