Visite à Berlin d′Avigdor Lieberman | Allemagne | DW | 07.05.2009
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Allemagne

Visite à Berlin d'Avigdor Lieberman

C'est la première visite officielle en Allemagne du nouveau ministre des Affaires étrangères d’Israel

default

Le président de la Commission parlementaire des Affaires étrangères Ruprecht Polenz, salue Avigdor Lieberman, (au centre ) et l'ambassadeur d'Israel en Allemagne, Yoram Ben-Zeev,( à g) au Bundestag

Dans le cadre de sa tournée européenne, le chef de la diplomatie israélienne avait auparavant rendu visite à ses homologues en Italie, en France et en République tchèque. Connu et contesté pour ses positions extrêmes, l’ultra-nationaliste, successeur de Tzippi Livni, marque un net virage à droite dans la politique étrangère de l’Etat hébreu.

Nommé à la tête de la diplomatie israélienne après la percée de son parti d'extrême droite Israël Beiteinou aux législatives, Avigdor Lieberman est ainsi farouchement hostile à une „solution à deux Etats“, hostile à la création d'un Etat palestinien aux côtés de l’Etat hébreu. Il déclare même vouloir faire d'Israël un Etat "ethniquement homogène".

Des positions diamétralement opposée à celle de la communauté internationale et notamment à celle de l’Allemagne qui favorise la solution "des deux Etats" pour faire avancer le processus de paix au Proche-Orient. C’est peut-être ce qui explique que Berlin accueille M. Liebermann de manière plutôt discrète, sans séance photos, ni conférence de presse. Discrétion qui ne devrait pas déplaire au chef diplomate, puisqu'il déclare ne pas aimer parler:

Je ne parle jamais volontiers - je ne parle ni de mes invitations, ni de mes visites. Je ne pense pas utile de ‚ babiller“ en permanence et on ne doit pas toujours tout raconter. Je m’y tiens depuis des années, depuis que je suis dans la politique , et je pense que ce n’est pas à mon âge avancé que je vais changer.“

Italien Israel Außenminister Avigdor Lieberman in Rom bei Franco Frattini

Avigdor Lieberman

Agé de 50 ans, Avigdor Lieberman, vit discrètement en famille dans une colonie juive de la Cisjordanie occupée. Sa première tournée officielle en Europe, ses visites à Rome, Paris et Prague n’ont trouvé qu’un faible écho dans les nouvelles télévisées ou dans les journaux israéliens. Ce qui suscite bien plus l’attention des médias en Israel, ce sont les enquêtes judiciaires en cours contre Lieberman. Le chef de la diplomatie israélienne et dirigeant du parti ultra-nationaliste Beiteinu est en effet accusé de corruption, d’escroqueries, de blanchiment d’argent et de détournements de fonds. Depuis sa prise de fonctions début avril, Avigdor Lieberman a été interrogé quatre fois par la police. Vendredi dernier encore, il a dû se soumettre à un interrogatoire de huit heures par une équipe de la police judiciaire. Interrogé par la radio israélienne au sujet de ces interrogatoires, le ministre a seulement répondu :

C’est une expérience captivante et vivifiante. Je pense vraiment que c’est une excellente équipe, ils ont un excellent café – je n’ai aucun problème avec celà.“

C’est avec le ministre allemand de l’Intérieur Wolfgang Schäuble qu’ Avigdor Liebermann s’entretiendra cet après midi. Ce matin, le ministre israélien a rencontré des membres de la commission des Affaires étrangères du Bundestag, avant de visiter le monument à la mémoire des victimes de l’Holocauste. Tard dans la soirée, M. Lieberman dînera enfin avec son homologue allemand Frank-Walter Steinmeier.

  • Date 07.05.2009
  • Auteur Verenkotte Clemens / Pognan, Philippe
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien https://p.dw.com/p/HlOL
  • Date 07.05.2009
  • Auteur Verenkotte Clemens / Pognan, Philippe
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien https://p.dw.com/p/HlOL