Violences au Burundi, l′opposition indexe les Imbonerakures | Afrique | DW | 04.09.2015
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Violences au Burundi, l'opposition indexe les Imbonerakures

Face à ce regain de violences, le gouvernement a pris des mesures. Un ultimatum de trois semaines a été donné à ceux qui sont indiqués comme étant des ‘'fauteurs de troubles'' pour déposer leurs armes.

Écouter l'audio 03:08
Now live
03:08 min

‘’ Ce sont les milices du CNDD-FDD au pouvoir qui tirent sur les populations. (Léonce Ngendakumana, président de l’ADC-Ikibiri)

En contrepartie, ils ne seront pas poursuivis, ni arrêtés. Une mesure, qui ne fait pas l'unanimité, dans le pays.

Ecoutez les explications d'Eric Topona.

La rédaction vous recommande

Audios et vidéos sur le sujet