Vif débat sur la présence des voitures SUV en Allemagne // Du nouveau sur l′assassinat du journaliste Jan Kuciak et de sa fiancée en Slovaquie | Médiathèque | DW | 18.09.2019
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Médiathèque

Vif débat sur la présence des voitures SUV en Allemagne // Du nouveau sur l'assassinat du journaliste Jan Kuciak et de sa fiancée en Slovaquie

Le débat sur la présence des SUV sur les routes et dans les villes allemandes est relancé après un accident mortel à Berlin. Dans la seconde partie de ce magazine, direction la Slovaquie. Un des suspects dans l'affaire de l'assassinat du journaliste Jan Kuciak est jugé dans une autre affaire en ce moment. Son procès met en lumière ses relations avec les plus hautes sphères de l'Etat.

Écouter l'audio 12:29

Unes des journaux, des magazines hebdos, reportages à la télévision, à la radio, affichettes contre les SUV dans certaines vitrines de magasins de vélos, petits papiers contre les berlines, sur leurs pare-brises directement, déposés par des activistes ... Le débat sur les SUV reprend de l'ampleur en Allemagne, après un grave accident à Berlin. Cela s'est passé le 6 septembre dernier. Ce soir-là un Porsche Macan heurte un groupe de passants. Quatre personnes meurent, dont un enfant. 

Un SUV c'est quoi ?

Les SUV (Sport Utility Vehicle, en anglais) ce sont ces grosses voitures qui ressemblent à des 4x4 en apparence, souvent assez imposantes, mais qui dans les faits n'ont souvent pas du tout les mêmes capacités. Pour faire simple, ce sont des grosses voitures, pour la route, mais pas pour le désert ou la montagne. 

Il y en a actuellement plus de 3 millions en circulation en Allemagne. En janvier déjà, on enregistrait un nombre d'immatriculations 20% supérieur à l'année d'avant et les SUV représentent environ désormais un quart des véhicules vendus en Allemagne. 

Infografik SUVs in Deutschland FR

Enjeu sécuritaire

Si le débat est aujourd'hui relancé, c'est parce que les SUV, de part la taille des voitures, peuvent s'avérer dangereux, comme l'a montré le récent accident à Berlin. Aujourd'hui certains proposent ainsi une interdiction pure et simple. Une "mesure excessive" répondent d'autres, mettant en avant le fait que toutes les voitures sont dangereuses. 

"Mais les SUV sont plus dangereux encore que la moyenne", estime Antje Kapek, chef du groupe parlementaire des Verts à la Chambre des représentants de Berlin. "En raison de la hauteur et de la place des organes vitaux en cas de collision avec un être humain, ces véhicules sont plus dangereux qu'une Smart par exemple", expliquait récemment la responsable politique sur les ondes de la radio allemande Deutschland Funk. "Et la question est de savoir qu'est ce qui est capable d'arrêter une telle masse. Par exemple, la Smart pourrait encore avoir été arrêtée par un lampadaire. Mais ce n'est pas le cas d'un gros véhicule."

Problème de place

Ainsi, certains surnomment parfois ces gros véhicules "chars des villes". Des véhicules souvent plus hauts, plus larges et plus longs que la moyenne, qui prennent de la place. À l'heure où de nombreuses villes tentent de réduire le nombre de voitures, où des associations demandent la suppression des places de parking en ville au profit de jardins ou des pistes cyclables, ces grosses voitures posent problème. 

ECOUTER AUSSI → Pontedevra, la ville sans voiture en Espagne

À Berlin, Antje Kapek propose donc désormais l'instauration d'un système de péage autoroutier, qui serait plus cher pour les SUV. "Cela ferait une nette différence de prix entre les véhicules gros et lourds et ceux qui sont respectueux de l'environnement et petits, et cela aiderait aussi dans la gestion du stationnement et limiterait l'acquisition de ces gros véhicules dangereux."

Pour certains, les SUV prennent trop de place dans les rues allemandes

Pour certains, les SUV prennent trop de place dans les rues allemandes

Une mesure jugée inutile et discriminatoire pour les défenseurs de ces modèles. "Comme les propriétaires de ces véhicules conduisent de toute façon des véhicules plus larges et plus chers, ils doivent payer plus de taxes chaque année", explique Oliver Frederici, le porte-parole transport à la CDU de Berlin, le parti d'Angela Merkel, en référence à la taxe annuelle sur les véhicules que doivent payer les automobilistes. "Les conducteur de SUV paient aussi plus de carburant. Cela signifie qu'ils sont déjà assez bien réglementés." Il met également en avant le fait que les conducteur de SUV ont aussi souvent plus de difficultés à se garer.

Problème environnemental

Un dernier élément, et pas de moindres, est mis en avant par les anti-SUV : l'environnement. Ces voitures sont plus lourdes, consomment d'avantage d'essence et sont donc plus polluantes. Un expert automobile allemand a mesuré récemment qu'un SUV consomme en moyenne 6,2 litres d'essence au 100 kilomètres, contre 5,6 pour la moyenne des voitures. Ce qui représente environ 11 grammes de dioxyde de carbone en plus au kilomètre, quelques 7,5% de plus (144,1 grammes pour un SUV contre 133,4 pour la moyenne des véhicules). Des ONG environnementales telles que Greenpeace avancent des chiffres encore plus élevés.

Pour beaucoup, il est donc urgent d'agir contre les SUV alors que les transports sont responsables d'un cinquième des émissions de gaz à effet de serre en Allemagne. Le gouvernement doit annoncer cette semaine, le 20 septembre, et après des semaines de travail, une série de mesures très attendues pour réduire les émissions de gaz à effet de serre dans les années à venir. L'objectif est d'être neutre en matière d'émission en 2050. Le débat sur les SUV n'est ainsi certainement pas prêt de s'arrêter. 

++++++++++++++++++++++++++++++++++

Du nouveau dans l'enquête sur le meutre de Jan Kuciak et Martina Kusnirova

Le 21 février 2018, le jeune journaliste Jan [Kutsiak] était tué par balle avec sa fiancée Marina Kusnirova. Il enquêtait alors sur des affaires de corruption et de collusion entre mafia et gouvernement.

Le 21 février 2018, le jeune journaliste Jan [Kutsiak] était tué par balle avec sa fiancée Marina Kusnirova. Il enquêtait alors sur des affaires de corruption et de collusion entre mafia et gouvernement.

Dans la deuxième partie de Vu d'Allemagne, votre magazine prend la direction de Bratislava, en Slovaquie, pays d'un peu plus de 5 millions d'habitants dans l'Est de l'Union européenne. C'est là-bas qu'ont été assassinés le journaliste d’investigation Jan Kuciak et sa fiancée Martina Kusnirova il y a un an et demi, provoquant une grande émotion dans le pays.

ECOUTER AUSSI → La Slovaquie n'oublie pas Jan Kuciak

On a d'abord cru sur place à des meurtres de la mafia italienne. Mais l'étau se resserre désormais autour d’une figure locale de la pègre, Marian Kocner. Il est soupçonné d'être le commanditaire de l'assassinat. Son procès dans une autre affaire vient de débuter, et met en lumière ses relations et son influence dans les plus hautes sphères de l'Etat slovaque. Reportage et retour sur cette affaire avec Alexis Rosenzweig.

Retrouvez tous les numéros du magazine Vu d'Allemagne dans la médiathèque ou abonnez-vous au podcast !

Liens