Victoire politique pour Obama | Vu d′Allemagne | DW | 29.06.2012
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Victoire politique pour Obama

A la Une de la presse : la décision de la Cour Suprême des Etats-Unis de valider la réforme de la santé, mesure-phare du président Obama. Cette réforme vise à doter tous les Américains d’une assurance-santé d’ici 2014.

Barack Obama applaudi par des médecins

Barack Obama applaudi par des médecins

Pour la Süddeutsche Zeitung, on peut certes critiquer certains points de la réforme de la santé, mais son fondement est juste. Car c'est un véritable scandale que la plus grande nation industrielle du monde se permette de laisser presque 50 millions de personnes – soit un sixième de la population environ – sans assurance maladie. Les personnes non assurées ne peuvent espérer d'aide que dans les cas d'extrême urgence : de simples maladies deviennent donc des affections chroniques, qui peuvent à leur tour devenir fatales. L'ancien système de santé ne faisait pas la gloire des Etats-Unis.

Les Républicains voient dans la réforme une atteinte à leurs libertés individuelles

Les Républicains voient dans la réforme une atteinte à leurs libertés individuelles

Il n'y a à présent plus de doute, écrit la Tageszeitung, la réforme de la santé est conforme à la constitution. Avec elle, la politique de la santé des Etats-Unis fait un pas vers le XXIème siècle. La majorité des Américains va avoir droit à une couverture médicale. A moins que cette majorité ne décide en novembre de voter pour un parti qui veut révoquer ce droit.

Obama a de bonnes raisons d'être soulagé, mais il n'a pas pour autant remporté la présidentielle, renchérit la Frankfurter Allgemeine Zeitung : le candidat républicain Mitt Romney va se servir de cette décision pour mobiliser son camp, car l'image de « l'ennemi » a été renforcée : un Etat social consolidé par Obama, qui dévalise les citoyens et dépasse ses prérogatives. Maintenant qu'elle a été validée, la réforme devient une munition pour la campagne électorale.

Mitt Romney a promis de retirer la réforme s'il était élu président

Mitt Romney a promis de retirer la réforme s'il était élu président

Beaucoup de choses ne se sont pas passées comme l'espérait Barack Obama pendant son mandat, souligne Die Welt, car au bout de deux ans, son parti a déjà perdu la majorité au congrès. Mais cette réforme, avec laquelle même Bill Clinton avait échoué à l'époque, va entrer dans l'histoire comme un acquis social de taille. Même si on se demande encore comment les Américains, qui ont le système de santé le plus cher du monde, vont réussir à la financer.

Pour le candidat républicain à la présidentielle, Mitt Romney, ce jugement représente un gros problème, estime la Frankfurter Rundschau. Il peut toujours polémiquer contre la réforme et promettre son retrait en cas de victoire, mais il sort perdant de cet affrontement, tout comme dans le débat sur l'immigration. Le président peut, au contraire, partir en vacances d'été l'esprit tranquille.

Publicité
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !