Vacha et son pont chargé d′histoire | Vu d′Allemagne | DW | 06.11.2019
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages
Publicité

Vu d'Allemagne

Vacha et son pont chargé d'histoire

Notre série sur la chute du mur de Berlin nous emmène ce mercredi à Vacha, ville où se situe un pont, symbole de division pendant la guerre froide, et d'unité aujourd'hui.

Écouter l'audio 02:12

Rencontre avec le maire de Vacha

La ville de Vacha est l'une des plus anciennes agglomérations urbaines du sud-ouest de la Thuringe. C'est là aussi que se trouve le pont de Werra, également appelé "Pont de l'unité" depuis 1990. Long de 255 mètres, il relie donc Vacha en Thuringe à la ville ouest-allemande de Philippsthal, en Hesse. L'édifice de pierres est devenu un symbole de la réunification de l'Allemagne après 1990.

Pont sur la frontière

"Ce n'était pas un pont normal parce que personne ne pouvait le traverser à part les soldats", raconte aujourd'hui le maire de la ville de Vacha, Martin Müller. "Après la chute du mur, c'était à nouveau un pont, un vrai, parce que les gens pouvaient le traverser." 

Martin Müller est l'actuel maire de Vacha

Martin Müller est l'actuel maire de Vacha

Entre 1949 et 1989, lorsque l'Allemagne est coupée en deux, le pont est alors situé sur la frontière. À cette époque, pour rendre visite à un parent se trouvant à Vacha, en Allemagne de l'Est, ou à Philippsthal, ville ouest-allemande, il faut un permis spécial pour la traversée du pont. La demande se fait 2 à 3 semaines à l'avance. Et le permis est parfois refusé.

30 ans après cette époque, Martin Müller est heureux du vivre ensemble entre ces deux parties de l'Allemagne. "Le mur était une chose tout à fait contre nature. Nous avons toujours été une région où les gens vivaient ensemble, travaillaient ensemble", raconte-t-il. "Avant la construction du mur et la fermeture du pont, Vacha était comme le centre de cette région, peu importe que vous veniez de l'Est ou de l'Ouest. Les gens venaient ici pour faire leurs courses. Quand le pont a été rouvert, l'ordre naturel a été restauré".

Le pont de Werra est surnommé pont de l'unité depuis 1990

Le pont de Werra est surnommé "pont de l'unité" depuis 1990

Migrations internes

Aujourd'hui, beaucoup d'Allemands de l'Est vivent en Allemagne de l'Ouest. Cela est dû surtout au manque d'emploi. Ce qui crée des rivalités entre les deux parties du pays, comme l'explique le maire de Vacha. "Nous avons aussi une sorte de migration d'Ouest en Est et d'Est en Ouest... bien sûr plus d'Est en Ouest", explique-t-il. "Cela est dû au démantèlement économique à l'Est avec la fermeture des usines après la destruction du mur. Aujourd'hui encore, il y a de la frustration entre ceux de l'Est et de l'Ouest."

Même si beaucoup de progrès ont été accomplis, il reste de grandes disparités entre l'Est et l'Ouest. Ce qui explique ce souhait du maire, Martin Müller, à l'occasion des 30 ans de la chute du mur de Berlin : l'égalité totale entre Est et Ouest.

Les studios de la DW à Bonn

Les studios de la DW à Bonn

Programmes spéciaux sur la DW

À l'occasion de ce trentième anniversaire, la DW vous propose un dossier spécial cette semaine sur le sujet avec des archives, des explications, des analyses, des reportages dans des lieux emblématiques. Vous pouvez lire tout cela sur notre site et c'est évidemment aussi à découvrir chaque jour dans les journaux de 7h et 17hTU. 

Liens

Audios et vidéos sur le sujet

Publicité
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !