Ursula von der Leyen: déjà un an à la Commission de l′UE | International | DW | 01.12.2020
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages
Publicité

International

Ursula von der Leyen: déjà un an à la Commission de l'UE

Un an après l'arrivée de Ursula von der Leyen à la tête de la Commission de l'UE, l'Allemande a dû faire face à la Covid-19. Son bilan est jugé mitigé.

Ursula von der Leyen a traversé, avec Charles Michel, une tempête pour leur première année

Ursula von der Leyen a traversé, avec Charles Michel, une tempête pour leur première année

Ursula von der Leyen avait de grands projets pour la protection du climat lors de sa nomination, il y a un an.

Mais la présidente de l’exécutif européen s’est retrouvée au bout de trois mois à gérer la pandémie de Covid-19.

Lire aussi → Covid-19 : l'Europe aborde la deuxième vague en ordre dispersé

Au début de la crise sanitaire, les Etats membres de l’Union ont fermé les frontières sans concertation et n'ont pas voulu s'entraider avec des masques ou des appareils respiratoires.

Nomination bien accueillie

Ursula Von der Leyen s’est donc battue pour changer cette image et a amené à une plus grande coopération entre les pays membres.

Écouter l'audio 01:56

"Elle a montré que c’était elle la vraie professionnelle." (Viviane Reding)

Sa nomination avait été fraîchement accueillie, notamment par le Parlement européen. Selon Viviane Reding, ancienne vice-présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen est en train de mettre tout le monde d´accord. 

"Beaucoup de gens pensaient que la nomination d'Ursula était symbolique, mais elle a montré que non, c'était elle la vraie professionnelle. Elle a lancé cette merveilleuse initiative d'acheter les vaccins contre la Covid-19 pour tous les Etats membres de l'UE. Je pense que c'était aussi une initiative très forte.", estime Mme Reding. 

Lire aussi → L'UE dévoile son Pacte sur la migration et l’asile

Encore loin de ses objectifs initiaux 

 Mais cette vision positive n'est pas partagée par tous. Son bilan reste pour certains encore mitigé. C'est le cas de l'eurodéputée néerlandaise Sophia in’t Veld, du parti "Renew Europe". Elle pense que la présidente de la Commission n´a pas tenu ses promesses.

"Un an après le début de son mandat, pourquoi Mme von der Leyen n'a-t-elle pas agi davantage ? Pourquoi n'a-t-elle pas agi davantage sur la Pologne ? Pourtant elle avait promis, quand elle voulait être élue, quand elle cherchait le soutien du Parlement européen, qu'elle allait être dure avec les violations de l'Etat de droit et elle ne l'est pas.", fustige l'eurodéputée.  

Malgré les critiques, le travail de Ursula von der Leyen se poursuit à Bruxelles. Dans la lutte contre la pandémie de Covid-19, elle a annoncé ce mardi que si tout se passe comme prévu, les premiers citoyens européens pourraient être vaccinés avant la fin du mois de décembre.

Publicité
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !