Une vidéo humoristique sur le climat fait débat en Allemagne | Vu d′Allemagne | DW | 30.12.2019
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages
Publicité

Vu d'Allemagne

Une vidéo humoristique sur le climat fait débat en Allemagne

Une vidéo satirique de la télévision publique allemande enflamme la toile. On y voit des enfants chanter l'histoire d'une grand-mère qui se moque du changement climatique

La chaîne a fini par supprimer la chanson sur son site.

La chaîne a fini par supprimer la chanson sur son site.

"Ma grand-mère se fait une côte de porc tous les jours, parce que la viande de supermarché ne coûte quasiment rien. Elle roule en mobylette dans le poulailler, du coup elle consomme 100 litres d'essence chaque mois. Ma grand-mère est une pollueuse".

Voilà les paroles de la chanson satirique interprétée par des enfants de dix ans et censée rappeler le conflit générationnel qui existe actuellement sur les questions de changement climatique. La chanson enflamme la toile, car comment peut-on parler ainsi et autant manquer de respect à une personne âgée tout en instrumentalisant les jeunes, selon les critiques de la vidéo publiée par la chaîne publique WDR ?

"Ridicule"

Pour le magazine Stern, " 2019 a encore réussi à accoucher au dernier moment de la polémique la plus ridicule de l'année."

"Ce qui manque, écrit la TAZ, c'est le sens de l'humour. Un conseil à tous ceux qui s'emballent : calmez-vous, redescendez et ayez de l'humour."

Mais selon la Süddeutsche Zeitung, "si l'émoi est si important c'est aussi parce que la chanson traite d'un vrai sujet.

Alors que le conflit générationnel sur le réchauffement concerne moins les grands-parents qui repassaient le papier cadeau pour le réutiliser et passaient leurs vacances à faire du camping à la mer du Nord.

Le fossé existe entre les parents Babyboomers et les enfants de 'Fridays for future'. On se dispute à table autour du 'How dare you' – comment osez-vous – adressée par Greta Thunberg aux adultes qui ne bougent pas" et on débat de "ce qui est juste et bon dans la vie."

Les bonnes résolutions en groupe pourraient être plus simples à tenir.

Les bonnes résolutions en groupe pourraient être plus simples à tenir.

Bonnes résolutions collectives

Voilà qui nous amène aux bonnes résolutions pour 2020. La Frankfurter Rundschau s'y colle et nous propose une série de bonnes résolutions que l'on pourrait prendre de manière collective.

Comme par exemple, "discuter moins de la personnalité de Greta Thunberg mais de seulement se concentrer sur ses revendications" ou encore "d'utiliser moins de plastique". Aussi "nous pourrions exiger une politique migratoire qui place les valeurs humaines avant les quotas d'êtres humains".

Le Spiegel Online aussi nous mâche le travail avec une liste de trois bonnes résolutions qui sont réalisables. Prendre au moins une fois son vélo au lieu de sa voiture pour aller au travail, lire au moins un livre thématique et méditer au moins une fois pour 20 minutes. En 365 jours, c'est en effet possible de s'y tenir.

Publicité
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !