Une prime pour les travailleurs étrangers ? | Allemagne | DW | 30.07.2010
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Allemagne

Une prime pour les travailleurs étrangers ?

Rainer Brüderle, le ministre allemand de l'Economie, évoque dans la presse l'introduction prochaine d'une prime qui inciterait les travailleurs qualifiés étrangers à venir en Allemagne. L'idée n'est pas nouvelle.

default

Rainer Brüderle veut attirer les informaticiens

Elle est apparue en 2000, alors que Gerhard Schröder était chancelier, à la tête d'une coalition entre les sociaux-démocrates et les écologistes. Il s'agissait à l'époque de pallier le manque de 250 000 experts environ en informatique.

Une green card pour attirer les informaticiens

Le gouvernement en place avait lancé la « green card » à l'intention surtout d'informaticiens indiens. Il s'agissait d'un permis de séjour de cinq ans, accordé seulement si la personne concernée pouvait justifier d'un salaire élevé, l'équivalent d'au moins 50 000 euros par an. La "green card" à l'allemande avait par ailleurs beaucoup été critiquée, car elle ne favorisait pas le regroupement familial.

Computer- und Internetnutzung beruflich und privat

Un tiers des entreprises allemandes a besoin d'experts, principalement en informatique

33 000 personnes, notamment venues d'Inde mais également d'Europe de l'Est, pour la plupart informaticiens, sont venues s'installer en Allemagne au cours des dix dernières années. Ce qui est loin de suffire. L' Allemagne a de plus en en plus besoin de travailleurs immigrés pour compenser le vieillissement de sa population.

Rendre le séjour attractif en Allemagne

Apparemment, Rainer Brüderle souhaite corriger ce que l'on a beaucoup reproché à la première green card à l'allemande, c'est-à-dire des conditions trop strictes de revenus. Le ministre de l'Economie souhaite abaisser ce seuil qui atteint aujourd'hui les 66 000 euros annuels. II est plus que temps, car d'ici 2020 l'Allemagne pourrait avoir besoin de deux millions de travailleurs qualifiés. Un tiers environ des entreprises allemandes n'arrive pas à recruter suffisamment d'experts.

Auteur : Carine Debrabandère
Edition : Sandrine Blanchard