Une offensive militaire qui fait polémique | Vu d′Allemagne | DW | 09.10.2019
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages
Publicité

Vu d'Allemagne

Une offensive militaire qui fait polémique

La presse allemande commente les sanctions que Washington impose aux entreprises et autorités chinoises et l'annulation d’un match d'exhibition de la NBA à Shanghai. Mais il est également question de la Syrie.

“L'obsession fatale d'Erdogan” : c’est avec ce titre que die Tageszeitung commente la situation en Syrie et l'offensive turque contre une milice kurde. Avec une photo montrant le président turc Recep Tayyip Erdogan lors d’une cérémonie militaire, le journal estime qu’en déployant son armée dans le nord de la Syrie “il risque un massacre et un isolement international.”
Pour parler du sujet, la Süddeutsche Zeitung s'intéresse plutôt aux répercussions politiques de cette offensive en Turquie et à la stratégie d’Ankara pour avoir l’adhésion de la population turque.
Selon le journal, les médias liés au gouvernement rapportent de manière positive l'action des autorités concernant cette opération militaire.
Des médias qui n’ont pas hésité aussi à critiquer le tweet de Donald Trump, dans lequel il a menacé de détruire complètement l'économie turque si Ankara venait à attaquer les Kurdes, relève la Süddeutsche Zeitung qui signale au passage une légère chute de la lire turque.


China Arbeiterin in einer Fabrik (Getty Images/AFP)

Une vingtaine d’entreprises chinoises sont concernées par les sanctions américaines.

Tension entre Washington et Pékin

La presse allemande revient également sur la décision de Washington d’imposer des sanctions aux entreprises et aux autorités chinoises qui seraient impliquées dans la répression des minorités. 
Il s’agit là en l’occurrence des Ouïghours et des autres minorités à prédominance musulmane de la région autonome du Xinjiang, précise la Frankfurter Allgemeine Zeitung.
La FAZ qui signale que Pékin a réagi avec indignation en considérant "sans fondement" ces allégations et évoque une violation des relations internationales et une ingérence dans les affaires intérieures de la Chine.
Une vingtaine d’entreprises sont concernées par ces sanctions. Elles ne sont autorisées à vendre des produits de fabrication américaine qu'avec un permis spécial.
Toujours au sujet de la Chine, la FAZ se penche dans ses colonnes sur l’annulation d’une rencontre de la NBA à Shanghai suite à un tweet polémique du dirigeant des Houston Rockets soutenant les manifestants hongkongais.
Le refus de la Ligue nord-américaine de basket (NBA) de s'excuser pour ce tweet et de continuer à soutenir "la liberté d'expression" rappelle que les consommateurs occidentaux ont également un pouvoir, selon la Frankfurter Allgemeine Zeitung.




Publicité
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !