Une manifestation de l′opposition dispersée au Togo | Afrique | DW | 28.02.2020
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages
Publicité

Politique

Une manifestation de l'opposition dispersée au Togo

Dispersion d’une manifestation ce vendredi dans la capitale togolaise. Les manifestants devaient se rassembler à  l’appel de l'archevêque émérite de Lomé, Mgr Philippe Kpodzro. 

L'élection présidentielle a été précédée de manifestations parfois réprimées par les forces de l'ordre parce qu'ayant été interdites

L'élection présidentielle a été précédée de manifestations parfois réprimées par les forces de l'ordre parce qu'ayant été interdites

Les forces de l’ordre ont fait usage de gaz lacrymogènes pour disperser les manifestants. Malgré l’interdiction de la manifestation par les autorités togolaises, quelques dizaines de personnes se sont rassemblées devant le collègue Saint Joseph à Lomé. 

Pourtant un dispositif policier était visible dès les premières heures de la matinée.

Les manifestants, des jeunes et des personnes âgées, ont été contenues dans un premier temps à l’entrée du collègue avant qu’ils ne soient chargés et poursuivis jusque dans l’enceinte du collègue.

"D’autres ont mal, on les gaze, on leur donne des coups de pieds. Ce n’est pas normal" témoignagne un manifestant de 71 ans.

L’archevêque émérite de Lomé, Mgr Philippe Kpodzro, a appelé à une manifestation pour exiger la reconnaissance de la victoire du candidat Agbéyomé Kodjo.

L’archevêque émérite de Lomé, Mgr Philippe Kpodzro, a appelé à une manifestation pour exiger la reconnaissance de la victoire du candidat Agbéyomé Kodjo.

L’archevêque émérite de Lomé, Mgr Philippe Kpodzro, a appelé à cette manifestation pour exiger la reconnaissance de la victoire du candidat Agbéyomé Kodjo à la présidentielle du 22 février dernier. 

Par ailleurs, Mgr Philippe Kpodzro  est allé ce matin  solliciter un rendez-avec l’ambassadeur des Etats -unis. 
Selon une source à l’ambassade, l’ambassadeur américain est en voyage mais  les services de l’ambassade lui ont expliqué les formalités à remplir pour rencontrer le diplomate. 

Mais juste après son départ, sa voiture a été interceptée par des forces de l’ordre qui l’ont escorté jusqu’à son domicile. 

La zone est donc bouclée et selon un proche de Mgr Kpodzro, il est impossible de sortir. Le même dispositif a été aperçu au niveau du domicile du candidat Agbéyomé Kodjo.