Une école pour le personnel religieux musulman et une maison de l′unité interreligieuse en Allemagne // En France, inquiétude face à l′extrême-droite | Vu d′Allemagne | DW | 23.06.2021
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Une école pour le personnel religieux musulman et une maison de l'unité interreligieuse en Allemagne // En France, inquiétude face à l'extrême-droite

Le podcast de Vu d'Allemagne vous emmène cette semaine à Osnabrück, où un collège pour former des imams et du personnel des mosquées vient d'ouvir. Gros plan aussi sur un lieu de culte commun pour chrétiens, juifs et musulmans. En seconde partie : reportage en France, où la communauté africaine s'inquiète de l'extrême-droite.

Écouter l'audio 13:26

"C’est un point très important dans l’histoire des musulmans en Allemagne. On se réjouit qu’il soit désormais possible de se former en tant qu’imam en Allemagne". C'est ainsi que Bülent Uçar, le directeur du nouveau collège pour Imam et personnel religieux musulmans d'Osnabrück en Allemagne, réagissait récemment au micro de NDR, la radio-télévision publique locale, lors de l'ouverture de cette école. 

Un centre unique en son genre

C’est donc un centre unique en son genre, le premier de toute l’Allemagne qui vient d'ouvrir en Basse-Saxe, dans le Nord-Ouest du pays. Trente-cinq élèves, des hommes et des femmes y sont en formation depuis peu. Un centre financé par l’Etat et le Land de Basse-Saxe, pour former le personnel religieux musulmans en langue allemande.

Aujourd'hui, il y a 2500 mosquées en Allemagne. De nombreux imams viennent aujourd’hui de Turquie, d’Egypte ou du Proche-Orient en général. Régulièrement des imams sont accusés de faire aussi de la politique, d’être trop proches du régime turc par exemple. Certains sont parfois payés même par l’Etat turc. D’où l’idée de ce centre, pour tenter de rendre les communautés allemandes indépendantes de l’extérieure. Vu d'Allemagne vous le présente cette semaine. 

++++++++++++++++++++++++++++++++

Chrétiens, juifs et musulmans sous un même toit à Berlin

Le pasteur Gregor Hohberg, le rabbin Andreas Nachama et l'imam Kadir Sanci portent le projet ensemble

Le pasteur Gregor Hohberg, le rabbin Andreas Nachama et l'imam Kadir Sanci portent le projet ensemble

Dans cette émission aussi, nous prenons le chemin de Berlin. Avec un projet exceptionnel qui vient d’être lancé dans la capitale : celui d’House of One, "maison de l'unité en français". Un projet vieux de plusieurs années et dont la première pierre a finalement été posée fin mai. House of One ce sera un lieu de culte partagé entre chrétiens, juifs et musulmans ! Tous pourront bientôt prier sous un même toit, dans les mêmes locaux. Ils abriteront une église, une mosquée, une synagogue. 

++++++++++++++++++++++++++++++++

L'extrême-droite française inquiète la communauté africaine

En seconde partie, Vu d'Allemagne vous propose un reportage en France, où beaucoup ont poussé un ouf de soulagement dimanche 20 juin. C’était là-bas le premier tour des élections régionales et départementales, les collectivités locales. Des scrutins marqués par l’abstention, mais aussi les scores du Rassemblement National, le parti d’extrême-droite de Marine Le Pen, ancien Front National de son père Jean-Marie le Pen. Des scores haut : jusqu’à 36% en région Paca dans le Sud. 

Mais les scores sont tout de même plus bas qu’annoncés par certains sondages et qu’espérés par les responsables du parti. Pas de quoi tout de même rassurer les nombreux immigrés africains résidant en France. Beaucoup craignent les idées du parti et ses scores hauts à moins d’un an de l'élection présidentielle de 2022. Ils racontent cela au micro de Nadir Djennad. 

Vu d’Allemagne est un magazine radio hebdomadaire, proposé par Hugo Flotat-Talon et Anne Le Touzé, diffusé le mercredi et le dimanche à 17h30TU, et disponible aussi en podcast. Vous retrouvez tous les numéros dans la médiathèque, à écouter en ligne ou à télécharger en format MP3. Le podcast est également disponible sur certaines plateformes de podcasts.

 

Liens