Un plan national pour booster l′économie togolaise | Afrique | DW | 05.03.2019
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages
Publicité

Afrique

Un plan national pour booster l'économie togolaise

Le gouvernement togolais a lancé lundi un Plan national de développement. Prévu jusqu’en 2022, ce programme vise à transformer l’économie togolaise pour bénéficier à l'ensemble des couches sociales du pays.

Selon le gouvernement, l’objectif de ce Plan national de développement (PND) est de transformer de façon structurelle l’économie togolaise pour atteindre une croissance durable et créatrice d'emplois. Celui-ci sera exécuté jusqu’en 2022 et ambitionne de créer 500.000 emplois.

 

Le PND vise aussi  l’épanouissement de toutes les couches sociales du Togo. Comme l’explique le chef de l’Etat togolais, Faure Gnassingbé.

"Le PND est formulé dans une démarche inclusive et cohérente dont la trame demeure la recherche de meilleures conditions de vie pour nos populations". 

Le plan est établi sur trois axes stratégiques : faire du Togo un hub logistique et un centre d’affaires. Il est aussi question du développement des pôles de transformation agricoles, manufacturiers et d’industries extractives. Il y a enfin la consolidation du développement social.

Gilbert Fossoun Houngbo, président du FIDA, le Fonds international pour le développement agricole estime que ce plan va dans la bonne direction.

"Les trois piliers sont très importants. C'est une approche intégrée et cette intégration, c’est sur cela que nous allons capitaliser". 

Lionel Zinsou, ancien Premier ministre du Bénin, relève l’importante de l’agriculture dans ce plan national de développement.

"Si l’agriculture qui vraiment est le point focal fait la moitié des progrès prévus, ça irriguera toute l’économie. C'est cohérent. Moi je dirai que les objectifs sont prudents". 
 
Tout en saluant l’initiative, Adamas Koudou, un jeune entrepreneur togolais, insiste sur l'importance d'améliorer la transparence dans le cadre du Plan national de développement.

"Longtemps le Togo a été critiqué sur un certain nombre de point. Aujourd'hui, si on arrive à relever ces défis qui sont la transparence et la reddition des comptes, on aura fait de grands progrès par rapport aux indicateurs de développement."