Un Ours d′or pour le Pérou | Culture | DW | 15.02.2009
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Culture

Un Ours d'or pour le Pérou

La jeune réalisatrice péruvienne Claudia Llosa remporte l'Ours d'or pour son film "La teta asustada". Une évocation poignante des viols au Pérou pendant les affrontements politiques des années 1980

default

Claudia Llosa, cinéaste, scénariste et productrice italo-péruvienne de 32 ans.

Autre récompense de taille: l'Ours d'argent du meilleur acteur a été décroché par le Malien Sotigui Kouyaté pour son rôle dans "London river" du Franco-Algérien Rachid Bouchareb. L'acteur a rendu hommage à la Berlinale qui "permet aux peuples de se rencontrer".

Berlinale 2009 Silberner Bär für den besten Darsteller Sotigui Kouyate im Film London River

Sotigui Kouyate consacré pour son rôle dans "London River"

Dix-huit films étaient en lice, et les autres prix sont presque tous allés à de jeunes talents.

L'Autrichienne Birgit Minichmayr, 31 ans, a été distinguée d'un Ours d'argent pour son rôle dans "Tous les autres", portrait tragi-comique d'un couple signé par l'Allemande Maren Ade, dont le film a reçu le prix du jury.

Berlinale 2009 Jury komplett

Le jury de la 59ème Berlinale. Le réalisateur burkinabé Gaston Kabore est aux côtés de Tilda Swinton, la présidente du jury

De son côté l'Iranien Asghar Farhadi, 36 ans, a gagné l'Ours d'argent du meilleur réalisateur avec "About Elly", où la jeune bourgeoisie de Téhéran joue avec les codes sociaux imposés par l'islam.

Véritable héros de la soirée, l'Argentin Adrian Biniez, 34 ans, a raflé trois prix avec "Gigante", le portrait insolite et drôle d'un veilleur de nuit de supermarché qui, sous un physique menaçant, cache une âme sensible. Il a reçu le prix du jury - décerné également à "Tous les autres" -, celui du meilleur premier film et le prix Alfred Bauer.

Scénariste chevronné, lui, l'Américano-israélien Oven Moverman, 42 ans, a gagné le prix du scénario avec son premier long métrage, "The Messenger", qui met en scène la douleur des familles de soldats américains morts en Irak.

Publicité
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !