Un monument pour les victimes d′Hissène Habré | Afrique | DW | 12.10.2011
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Un monument pour les victimes d'Hissène Habré

Après 21 ans de lutte, les victimes de l’ex-président tchadien Hissène Habré auront un monument. C’est à Am ral goz, une localité située à plus de 10 km à la sortie nord de N'Djamena que sera construit ce monument.

default

Hissène Habré est accusé de la mort de près de 40.000 personnes

Chef de l'Etat tchadien de 1982 à 1990, Hissène Habré vit depuis vingt ans en exil à Dakar, au Sénégal. Il est accusé d'avoir liquidé quelque 40.000 personnes au cours de ses huit années de pouvoir. En effet, une Commission d'enquête nationale du ministère tchadien de la Justice a chiffré en 1992 le sombre bilan des années Habré à « plus de 40.000 victimes, plus de 80.000 orphelins, plus de 30.000 veuves et plus de 200.000 personnes se trouvant, du fait de cette répression, sans soutien moral et matériel ».

La frustration des victimes

Malgré ce triste constat, aucune réparation matérielle n'a été accordée aux victimes. Des victimes qui, avec le soutien d’organisations des droits de l'Homme, telles que HRW ou Amnesty International, œuvrent pour que Habré soit jugé pour des crimes contre l'Humanité. Face aux hésitations du Sénégal, le Rwanda s'est récemment dit prêt à juger l'ancien président tchadien.

Ce mercredi matin, l’émotion était donc à son comble sur le site de Am ral goz, où de nombreuses victimes du régime Habré avaient fait le déplacement afin de participer à la pose de la première pierre de ce monument. Une fois ce monument terminé, les victimes se retrouveront chaque année en vue de se recueillir en mémoire de tous ceux qui ont souffert de la dictature d’Hissène Habré.

Auteur : Edouard Takadji
Edition : Georges Ibrahim Tounkara

Pour plus d'informations, écoutez-ci dessous la correspondance d'Edouard Takadji.

La rédaction vous recommande

Audios et vidéos sur le sujet

Publicité
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !