Un an de crise, où en est-on ? | Vu d′Allemagne | DW | 15.09.2009
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Un an de crise, où en est-on ?

Au menu : la crise financière un an après l'effondrement de Lehman Brothers, et le débat télévisé entre Angela Merkel et Frank-Walter Steinmeier, les deux grands candidats aux législatives allemandes.

default

Symbolbild New York Börse Wirtschaft Finanzkrise

Les trader qui cherchent le rendement rapide sont pointés du doigt aujourd'hui

La crise financière, un an déjà. A cette occasion la Tageszeitung publie une édition spéciale, avec des dossiers sur les origines de la catastrophe, le système financier mondial et une interview du ministre allemand des Finances Peer Steinbrück. La Une donne le ton : une illustration pleine page style bande dessinée montre des traders en action, et une question en guise de titre : il y a un an, le cœur du système était menacé, un nouvel ordre mondial devait émerger : où est-il ?

Die Welt estime au contraire qu'on peut faire preuve d'un peu plus d'optimisme. En tout cas, les pays du G20 se battent pour mettre en place une régulation. A l'issue de leur sommet la semaine prochaine, ils ne rentreront pas les mains vides. Mais il est certain, prévient le quotidien, que ceux qui choisiront un corset trop étroit pour étrangler le système financier seront déçus des résultats. Les solutions trop radicales envisagées il y a un an ont été écartées et c'est mieux ainsi. Autant de liberté que possible, autant de contrôle que nécessaire, mais pas de contrôle total : telle doit être la devise.

BdT Fernsehduell der Kanzlerkandidaten

Le débat Merkel/Steinmeier a attiré peu de téléspectateurs

La presse revient par ailleurs sur le duel télévisé entre les deux principaux candidats aux législatives allemandes. Angela Merkel était moins bonne que d'habitude, Frank-Walter Steinmeier meilleur : voilà ce qu'on peut en conclure selon la Frankfurter Allgemeine Zeitung. Mais même la soit-disante apogée du débat risque de tomber dans l'oubli dès la fin du scrutin, si ce n'est avant. Au moins, on aura remarqué que le vieux couple préfèrerait finalement rester ensemble au lieu de former de nouvelles coalitions.

Steinmeier était le plus actif de deux candidats passifs, de l'avis de la Süddeutsche Zeitung. Mais il a raté la petite chance que lui offrait le thème de la sortie du nucléaire. Il était plus fort que ce qu'on lui connaissait jusqu'ici, mais il n'était pas assez bon pour inverser la tendance. Quoi qu'il en soit, la vraie surprise provient d'Angela Merkel qui a été étonnement faible et plutôt fade.

  • Date 15.09.2009
  • Auteur Anne-Julie Martin / Anne Le Touzé
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien https://p.dw.com/p/Jh5G
  • Date 15.09.2009
  • Auteur Anne-Julie Martin / Anne Le Touzé
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien https://p.dw.com/p/Jh5G
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !