UE: le port du voile islamique interdit sur le lieu de travail? | Vu d′Allemagne | DW | 01.06.2016
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

UE: le port du voile islamique interdit sur le lieu de travail?

L'Avocate générale de la Cour européenne de Justice, Juliane Kokott, estime qu'une telle interdiction peut être justifiée si l'employeur observe dans son entreprise une légitime neutralité religieuse ou politique.

"Si la Cour européenne de Justice confirme les positions de son avocate générale, – ce qui est la règle -, alors les employeurs auront le droit d'interdire à une musulmane le port du voile sur son lieu de travail. Voilà à priori une bonne nouvelle pour les adversaires du voile islamique, relève la Frankfurter Rundschau, mais seulement à priori. Car la décision ne dirait rien d'autre qu'en principe, chaque cas est un cas particulier.

Modenschau für islamische Frauen

Un défilé de mode islamique à Berlin

L'interdiction du port du voile n'est en effet possible qu'à la condition qu'elle découle d'une interdiction générale de tous les symboles visibles qu'ils soient religieux, politiques ou philosophiques. Par delà la question du port du voile, l'éditorialiste conseille de manière générale de meilleures rapports, plus détendus,avec les musulmans vivant en Allemagne. Et il conclut sur un ton un tantinet ironique: même avec l'aide du voile islamique, l'Islam n'a pas encore conquis l'Occident ! "

Deutschland Berliner Arbeitsgericht Kopftuchverbot für Lehrerinnen an Berliner Schulen

Devant un tribunal du Travail à Berlin, une pédagogue turque a déposé uneplainte contre l'interdiction qui lui a été faite de porter le voile dans un établissement scolaire (avril 2016)



"Quelqu'un est-il choqué par le fait que les hôtesses de l‘air portent un uniforme ?", s'interroge la Neue Osnabrücker Zeitung . "Ou bien la livrée d'employés d'hôtel dérange-t-elle quiconque ? Les entreprises ont le droit d'imposer un code vestimentaire à leurs employés, si c'est important pour les contacts avec les clients et pour l'image de marque de la maison. De la même manière, des employeurs ont le droit d'interdire le port du voile à une musulmane sur son lieu de travail. Le rapport d‘expertise de la Cour européenne de Justice est logique et cohérent , estime le quotidien régional d'Osnabrück.

Deutschland Osnabrück Studentinnen für islamische Theologie

A Osnabrück, dans le nord-ouest de l'Allemagne, deux étudiantes en théologie islamique

Cela ne signifie pas que l'Europe discrimine l'Islam. Dans un état démocratique, la tolérance est requise dans les deux sens. L'Etat doit protéger la liberté de culte de chaque religion. D‘un autre côté, les Musulmans doivent accepter que les entreprises en Europe ont le droit d'avoir des règles qui leur sont propres."

Autre thème: le vote au Bundestag sur le génocide des Arméniens

Ce jeudi, les députés du Bundestag doivent en effet se prononcer sur le texte d'une résolution reconnaissant le génocide des Arméniens, sous l'empire turc ottoman il y a cent un ans…

Deutschland Demo von Armeniern in Berlin

"Völkermord"(Génocide) peut on lire sur cette pancarte déployée par des manifestants arméniens devant le Reichstag à Berlin, le siège du Bundestag

Fort mécontent, le président turc Recep Tayyip Erdogan a appelé la chancelière allemande Angela Merkel, lui faisant part de ses "inquiétudes" au cas où cette résolution, était adoptée. Le Premier ministre turc Binali Yildirim a qualifié ce texte d'"absurde". Le quotidien Leipziger Volkszeitung souligne:

"Les députés ne décident pas là d'une loi, et ils ne prononcent pas de verdict historique. Leur résolution est un geste contre l'oubli, contre le refoulement d'un traumatisme collectif, qui aujourd'hui encore marque chaque Arménien. C'est pourquoi il est d'autant plus tragique que l'on n'ose discuter de la reconnaissance de ce génocide par le Bundestag qu'avec les yeux tournés vers le président Erdogan.

Türkei Völermord an den Armeniern

Les massacres perpétrés par les Turcs ottomans, ont fait, selon les experts internationaux, plus d' 1,5 million de victimes entre 1915 et 1917.

Les uns voient en une telle résolution un acte de résistance contre Recep Tayyip Erdogan, les autres, intimidés par les avertissements d'Ankara, se demandent si le despote du Bosphore pourrait de nouveau se sentir offensé. On oublie une fois de plus les Arméniens", regrette le quotidien de Leipzig…

Publicité
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !