Tout le monde peut être frappé | Vu d′Allemagne | DW | 20.03.2012
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Tout le monde peut être frappé

La presse allemande revient longuement sur la fusillade de Toulouse, en France. Un homme a ouvert le feu devant une école juive, tuant quatre personnes. Les journaux reviennent également sur deux exécutions au Bélarus.

Les mesures de sécurité ont été renforcées dans toute la région de Toulouse

Les mesures de sécurité ont été renforcées dans toute la région de Toulouse

Une fois de plus, l'Europe observe, décontenancée, ce pays qui est son voisin, observe la Süddeutsche Zeitung. Depuis des semaines, le Bélarus heurte les Européens comme s'il n'y avait plus aucune forme de considération entre Minsk et Bruxelles. Il y a d'abord eu le renvoi de plusieurs diplomates, puis l'affront du président Alexandre Loukachenko qui a affirmé, en évoquant le ministre allemand des Affaires étrangères, que lui-même préférait être dictateur que homosexuel. Guido Westerwelle ne fait pas un secret de son homosexualité.

Les conditions de la condamnation de Vladislav Kovalev et Dmitri Konovalov avaient été très critiquées

Les conditions de la condamnation de Vladislav Kovalev et Dmitri Konovalov avaient été très critiquées

Ce régime peut-il encore être discipliné ? se demande le journal. La réponse est à chercher du côté de la Russie : il est arrivé que Moscou ait un différend avec Minsk. Loukachenko était subitement devenu docile. Mais dès que la Russie a recommencé à le soutenir économiquement, il s'en est pris à nouveau à son propre peuple. Et le retour imminent de Vladimir Poutine au Kremlin a déjà renforcé Loukachenko.

Mais le sujet à la Une de la presse, c'est bien la série de fusillades en France, dont ont été victimes des Français de confession juive et musulmane. Avec ces meurtres, un thème s'invite dans la campagne présidentielle, estime la Schweriner Volkszeitung : celui de la relation entre la France et ses minorités. Jusqu'à présent, la populiste de droite Marine Le Pen tempête, avec un succès certain, contre les étrangers, les musulmans et l'Europe. Sous la pression des sondages, Nicolas Sarkozy lui emboîte le pas.

La plupart des candidats à la présidentielle ont accepté une trêve dans la campagne

La plupart des candidats à la présidentielle ont accepté une trêve dans la campagne

A gauche, Jean-Luc Mélenchon, avec son obsession du communautarisme, et le socialiste François Hollande, qui se démarque par son absence de propositions, complètent le tableau d'une classe politique qui ne sait pas affronter l'un des grands défis de la société française. Le défi de réussir à intégrer des personnes qui, appartenant souvent à la deuxième ou troisième génération, restent marginalisées.

Pour Die Welt, ce qui s'est passé en France est bien plus qu'un acte sanguinaire : c'est à la fois un acte de folie meurtrière et une tentative de conquête symbolique de l'espace public. Le message est clair : tout le monde peut être frappé, aussi bien des parachutistes musulmans que des écoliers juifs. Et le quotidien se demande : cette affaire est-elle seulement française, ou concerne-t-elle l'Europe dans son ensemble? Car elle menace le mode de vie européen. N'est-il pas envisageable que, si la France décrète un deuil national, les Allemands eux aussi laissent le drapeau en berne au-dessus du château Bellevue, la résidence du président à Berlin ?

Auteur : Sébastien Martineau
Édition : Konstanze von Kotze

Publicité
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !