Tournez manèges... | Vu d′Allemagne | DW | 03.03.2011
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Tournez manèges...

Les journaux d'aujourd'hui commentent en majorité le remaniement gouvernemental opéré hier à Berlin dans le sillage de la démission du Ministre de la Défense, accusé de plagiat.

default

Le nouveau Ministre allemand de la Défense Thomas de Maiziere (CDU), a le profil idéal pour mener à bien la réforme de l'armée allemande.

La succession de Karl-Theodor zu Guttenberg a été réglée en 24 heures à peine, note die Welt. Thomas de Maizière, jusqu'ici Ministre de l'Intérieur et fidèle d'Angela Merkel, entre à la Défense. Il est remplacé par Hans-Peter Friedrich, un illustre inconnu, chef de file des députés CSU, l'aile bavaroise du parti de la chancelière. Monsieur de Maizière, fils d'un ex-Inspecteur général de la Bundeswehr, est le candidat idéal pour reprendre les rênes de ce ministère régalien

Angela Merkel Hamburg

Avec ce remaniement express, la chancelière reprend la main et donne le cap à suivre.

dont la situation n'est pas aussi rose qu'a bien voulu l'affirmer le ministre démissionnaire dans son allocution. Rompu aux arcanes de l'administration d'Etat, ce multitalent de la politique sera sans doute bien plus efficace qu'une « pop-star » comme Guttenberg. Rapide, sans douleur et avisé : ce remaniement est signé Angela Merkel, analyse la Tageszeitung. Thomas de Maizière est discret, intègre et intelligent. Tout le contraire de son prédécesseur. Son professionnalisme lui permettra incontestablement de mieux gérer l'univers militaire que le baron menteur. Et la CSU peut être satisfaite de bénéficier d'un ministère important. Le nouveau Ministre de l'Intérieur n'est pas un fanatique de la loi et de l'ordre. Ce remaniement n'est pas un glissement vers la droite, le gouvernement de madame Merkel reste positionné sur un centre de bon aloi. Toutefois, le ton pourrait se durcir dans le débat sur l'intégration et l'islam. Avec ce remaniement, la chancelière dit trois choses, estime la Süddeutsche Zeitung. D'abord : sa coalition est capable

Deutschland Parteien CSU Hans-Peter Friedrich wird neuer Innenminister

Hans-Peter Friedrich (CSU), le nouveau Ministre de l'Intérieur, n'a pas la réputation d'étre un « dur ».

d'agir vite et dans le calme. Ensuite : dorénavant, on gouverne ouvertement et on ne dissimule plus, comme ces derniers jours. Enfin : la réforme de la Bundeswehr et la présence allemande en Afghanistan sont très importantes pour l'Allemagne. Décevant, critique la Frankfurter Rundschau. Angela Merkel a dû envoyer son meilleur poulain à la Défense parce que la CSU n'avait aucun candidat valable à présenter. Elle est victime du manque de personnel politique adéquat de sa coalition et sa décision n'est pas le résultat d'une réflexion politique stratégique aboutie. Une chancelière qui aurait les mains libres aurait profité de l'occasion pour procéder à un grand remaniement lançant le signal d'un renouveau politique. De nouvelles têtes avec de nouvelles idées. Mais la chancelière et sa coalition ont tout juste été capables de pratiquer un roque, cette manœuvre du jeu d'échecs qui permet en un seul coup de mettre à l'abri un roi menacé.

Auteur : Christophe Lascombes
Édition : Sébastien Martineau

Publicité
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !