Tchad: la grogne sociale va crescendo | Afrique | DW | 26.09.2016
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Tchad: la grogne sociale va crescendo

Après plus de deux semaines de grève sèche des agents de l'Etat, c'est au tour des étudiants des différentes universités et instituts publics de N'Djamena de battre le pavé.

Écouter l'audio 02:05
Now live
02:05 min

Les précisions de notre correspondant Dariustone Blaise

Si les fonctionnaires revendiquent trois mois d'arriérés de salaires, les étudiants, eux, entendent exprimer leur mécontentement suite à la suppression de leurs bourses par le gouvernement tchadien.

Selon notre correspondant Dariustone Blaise, quelques étudiants ont été arrêtés et leurs motos emportées par les éléments de la police ce matin. Et au cours d'un point de presse cet après midi, Bertrand Sollo Ngandjei, le Rapporteur National du Mouvement Citoyen Iyina qui veut dire "nous sommes fatigués" en arabe local tchadien a demandé au gouvernement de suspendre cette décision d'ici 72 heures. Dans le cas contraire, son organisation appellera ses militants à se joindre aux étudiants pour faire échec à cette mesure.

 

Audios et vidéos sur le sujet