Tchad : Kebzabo perd son statut de chef de file de l′opposition | Afrique | DW | 16.04.2019
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Tchad : Kebzabo perd son statut de chef de file de l'opposition

Le président de l’Union nationale pour le développement et le renouveau rejette la décision de justice qui le démet de ses fonctions de chef de file de l'opposition.

Écouter l'audio 01:58

"La cour suprême ne peut pas me destituer" (Saleh Kebzabo)

La décision de la Cour suprême fait suite à la réduction du nombre des députés de la formation de Saleh Kebzabo de huit à sept à l'Assemblée Nationale. M. Kebzabo est donc remplacé par Romadoumngar Félix Nialbé, président de l’Union pour le Renouveau et la Démocratie (URD).

Pour l'UNDR, c'est un acte anticonstitutionnel, puisque selon la loi portant sur le statut de chef de file de l'opposition, le mandat de ce dernier doit couvrir toute la durée de la législature.

Cliquez sur l'image pour écouter la réaction de Saleh Kebzabo.

 

Audios et vidéos sur le sujet

Publicité
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !