Spectateurs impuissants | Vu d′Allemagne | DW | 19.09.2008
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Spectateurs impuissants

A la Une des quotidiens aujourd’hui: la crise financière et l’élection de Tzipi Livni à la tête du parti israélien Kadima.

default

Le spectacle dont personne ne connait l'issue

« In God We Trust », littéralement « En Dieu nous croyons » soit la devise officielle des Etats-Unis. Une devise qui figure sur tous les billets de banque américains et qui, comme le fait remarquer la Frankfurter Allgemeine Zeitung semble être désormais pour beaucoup le seul salut après l'apocalypse financière.

Wall Street Börsenkrise

Les répercussions de la crise financière sont pour le moment difficilement prévisibles


La Frankfruter Rundschau se demande si quelqu'un peut encore croire en la supériorité de l'économie de marché après la crise. Car le désastre dont nous sommes témoins, note le journal, a bien été provoqué par des produits financiers incontrôlés. Rebâtir la confiance après un tel désastre va coûter très cher mais les Etats n'auront pas d'autres choix. Dans quelques années, lorsque la crise sera surmontée, il faut espérer qu'une nouvelle pensée dominera, celle de la régulation des marchés et personne, prédit le journal, pas même les enfants, ne croiront plus en l'efficacité de l'économie de marché.

Die Tageszteitung, note pour sa part que le capitalisme n'est pas une économie planifiée mais une économie chaotique ce qui laisse difficilement prévoir les répercussions de la crise financière. Que faire d'autre alors que se servir un verre de vin et regarder, médusé, ce spectacle dont personne ne connait l'issue?

Außenministerin Tzipi Livni Israel

Tzipi Livni, nouvelle présidente du parti Kadima


« La douce force d'Israël » titre die Welt pour parler de Tzipi Livni élue la tête du parti Kadima, en remplacement d'Ehud Olmert. Tzipi Livni, note le quotidien, bénéficie d'une grande popularité, n'en déplaise à son concurrent et actuel ministre des Transports Schaul Mofas. Et die Welt de saluer le parcours de cette femme dans les plus hautes sphères de la politique israélienne. Une femme qui certes n'a pas l'expérience militaire de certains de ses homologues mais qui peut se prévaloir de bien d'autres qualités. Dire, comme Tzipi Livni que la politique en Israël a un problème avec les hommes, ce n'est pas juste un effet de style souligne le journal.

Außenministerin Tzipi Livni und Transportminister Schaul Mofas

Un petit pourcent de voix en plus pour Tzipi Livni face à son concurrent Schaul Mofas


Tzipi Livni n'a gagné qu'avec une minuscule d'avance sur son concurrent fait remarquer quant à elle la Süddeutsche Zeitung. Cela risque de rendre plus difficile la formation d'un nouveau gouvernement et cela montre surtout à quel point le parti Kadima est divisé, entre la vision radicale de Schaul Mofaz et celle, plus pragmatique, de Tzipi Livni. Si cette dernière souhaite vraiment devenir Premier ministre, elle va devoir travailler dur non seulement pour former une coalition gouvernementale stable mais aussi pour cimenter la fissure qui scinde son parti.


  • Date 19.09.2008
  • Auteur Konstanze von Kotze
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien https://p.dw.com/p/FLLm
  • Date 19.09.2008
  • Auteur Konstanze von Kotze
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien https://p.dw.com/p/FLLm
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !