Silence ! la répression est programmée | Afrique | DW | 06.03.2015
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages
Publicité

Afrique

Silence ! la répression est programmée

Les élections approchent et cette période est marquée par une amplification de la répression étatique. Selon certains responsables de la société civile, il existe une liste « de personnes à abattre » élaborée en secret.

Écouter l'audio 02:08

"La conception émane des agents du service des renseignements" (Pierre Claver Mbonimpa)

Pour l'instant, Pierre Nkurunziza n'a pas fait savoir s'il briguerait un nouveau mandat à la présidentielle de juin ou s'il céderait la place à un autre candidat de son parti, le CNDD-FDD. Mais de nombreuses associations de la société civile demandent au président sortant de ne pas se représenter et fustigent son régime autoritaire. Parmi ces structures critiques se trouve l'APRO-DH, association de défense des droits de l'Homme burundaise. Or son président, Pierre Claver Mbonimpa, a déclaré en début de semaine qu'il existait une liste "de personnes à abattre" élaborée en secret, une liste sur laquelle figurerait son nom à lui, aux côtés de celui de Bob Rugurika, le directeur de la Radio publique africaine et d'autres personnalités considérées comme dérangeantes. Sandrine Blanchard a demandé des précisions à Pierre Claver Mbonimpa qui lui a fait part des multiples pressions dont il fait l'objet au quotidien.

Ecoutez l'interview en cliquant sur l'image.

La rédaction vous recommande

Audios et vidéos sur le sujet