Scandale des données de Facebook et le terrorisme de la RAF facilité par l′Etat ouest-allemand | Droits et libertés | DW | 09.04.2018
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Droits et libertés

Scandale des données de Facebook et le terrorisme de la RAF facilité par l'Etat ouest-allemand

L'Union européenne veut renforcer les mesures de protection des données personnelles pour les utilisateurs de Facebook et autres GAFA. Tandis que le rôle joué par les services secrets allemands dans le recours à la violence armée par l'extrême-gauche des années 1970 n'a toujours pas été élucidé.

Écouter l'audio 12:29
Now live
12:29 min

On est amis sur Facebook… j’ai liké ta photo, posté dans quel restaurant j’ai dîné, partagé un lien vers un article sur mon mur… et ce faisant, offert tout plein d’informations à l’entreprise américaine sur les gens que je connais, sur mes goûts.

Or, ces données, Facebook les protège mal et même, elle les vend parfois à des entreprises tierces, qui les utilisent à des fins politiques ou publicitaires.

Pourquoi c’est dangereux et comment l’Europe tente de s’en prémunir, c’est le premier sujet de ce magazine.
Ensuite, nous repartirons dans les années 1970, à l’époque de la RAF, et nous verrons en quoi les activités des groupes terroristes d’extrême-gauche ont été encouragées par un Etat peu scrupuleux.