Sassou Nguesso s′accroche à son fauteuil | Afrique | DW | 07.07.2015
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Sassou Nguesso s'accroche à son fauteuil

Le Congolais Denis ‪Sassou‬ ‪Nguesso‬ doit être reçu ce mardi à l'‪Elysée‬ par François ‪Hollande‬. L'opposition congolaise dénonce l'intention de Sassou de vouloir modifier la constitution pour se présenter en 2016.

Écouter l'audio 02:07
Now live
02:07 min

"M. Sassou Nguessso veut surtout se mettre à l'abri de poursuites judiciaires" (Mingwa Biango)

Le président congolais Denis Sassou Nguesso est attendu ce mardi 7 juillet à Paris, où il doit rencontrer son homologue français, François Hollande. Cette rencontre suscite la colère d'une partie de la diaspora congolaise, proche de l'opposition, car le contexte est tendu au Congo : en 2016, le président Sassou devrait céder sa place aux prochaines élections, mais il envisage de modifier la constitution afin de pouvoir briguer un nouveau mandat lors de la présidentielle. Et il est soutenu dans cette démarche par son fils, Denis Christel, qui a lancé une campagne pour une "nouvelle république" en ce sens.

Ecoutez ci-dessus la réaction de Mingwa Biango, opposant congolais, basé en France, au régime de Denis Sassou Nguesso, et responsable du site internet Congo Liberty. Il a été joint par Sandrine Blanchard.

La rédaction vous recommande

Audios et vidéos sur le sujet