Repenser le rôle des femmes dans la recherche médicale en Afrique | Santé | DW | 26.08.2019
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Santé

Repenser le rôle des femmes dans la recherche médicale en Afrique

Elle veut révolutionner le rôle des femmes dans la recherche en Afrique. Francine Ntoumi, scientifique de renom et directrice de la fondation congolaise pour la recherche médicale et scientifique est notre invitée cette semaine // En Afrique du Sud, un ingénieur a mis au point un système informatisé qui permet aux patients d'obtenir leurs médicaments en un temps record.

Écouter l'audio 12:30
 Francine Ntoumi, Wissenschaftlerin aus dem Kongo (DW/A. Severin)

Francine Ntoumi, une femme au service de la science

"Faire de la recherche scientifique une ambition féminine" - le slogan s'étale sur une grande affiche rectangulaire, placardée dans les rues des grandes villes congolaises. Sur la gauche de cette affiche, le visage souriant de Francine Ntoumi, entourée de plusieurs jeunes filles.

Elle est chercheuse, professeure, directrice, femme, noire, mère de famille - Francine Ntoumi est tout cela à la fois et elle trouve aussi du temps pour raconter son parcours et susciter des vocations auprès des lycéennes de son pays. Malgré un emploi du temps chargé, qui l'emmène aussi parfois en Allemagne, Arsène Séverin, notre correspondant à Brazzaville, l'a rencontrée. 

La pelebox, une idée simple qui change la vie 

Des heures de route sur des chemins pas forcément très praticables - on ne le fait que lorsqu'il le faut - par exemple lorsque l'on souffre d'une maladie chronique et que l'on a besoin de s'approvisionner régulièrement en médicaments. Des médicaments spécifiques, délivrés seulement par les hôpitaux. Des heures de route puis des heures de queue - car une fois arrivée, il ne suffit pas de pousser la porte du centre hospitalier pour obtenir une boite de comprimés, aussi urgente qu'elle soit. 
Enfin si, du moins à Ekurhuleni, une municipalité proche de Johannesburg, la plus grande ville d'Afrique du Sud. C'est ici que la Pelebox est testée depuis peu, avec succès.