Regain de tensions entre l′Iran et les États-Unis après l′attaque de deux pétroliers | International | DW | 14.06.2019
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages
Publicité

International

Regain de tensions entre l'Iran et les États-Unis après l'attaque de deux pétroliers

Les tensions entre l’Iran et les États-Unis se sont accrues après l'attaque de deux pétroliers norvégien et japonais en mer d’Oman. Les États-Unis accusent directement l'Iran d'en être responsable.

Le scénario semble se répéter un mois après la première attaque contre des navires pétroliers. 

Une nouvelle fois, les États-Unis désignent l’Iran comme coupable. Le chef de la diplomatie américaine, Mike Pompeo, évoque des preuves qui vont dans ce sens. 

Mais le président iranien Hassan Rohani a mis en cause le rôle des États-Unis dans ces tensions. Le gouvernement américain "a agi contre le droit international et toutes les structures internationales au cours des deux dernières années, en prenant avantage de ses capacités économiques, financières et militaires. Ils ont adopté une politique très agressive et cela menace sérieusement la stabilité régionale et internationale", a déclaré le chef d'État lors d'une réunion de l’Organisation de coopération de Shanghai (OCS) à Bichkek, au Kirghizstan.

Shanghai Cooperation Organization - Hassan Rohani (Irna)

La situation au Moyen-Orient exige un rapprochement entre Téhéran et Moscou, a estimé le président iranien vendredi 14 juin.

Mais l’Iran pourrait effectivement être derrière cette attaque, selon Guido Steinberg, expert du Moyen-Orient à l'Institut allemand pour les affaires internationales et la sécurité :

"C’est un mode opératoire de l’Iran d’utiliser des mines-ventouses et de montrer aux États-Unis qu’ils peuvent attaquer le flux de pétrole qui circule dans le Golfe persique et dans le détroit d’Ormuz. Il y a des signes évidents que l’Iran est responsable."

La menace d'un conflit armé entre les deux puissances

Le gouvernement de Téhéran a déploré ces incidents et a affirmé avoir secouru une quarantaine de membres de l’équipage. 

Ces tensions entre l’Iran et les États-Unis durent depuis désormais quatre décennies et l'actuel président américain Donald Trump a dégradé les relations plus encore en se retirant de l’accord sur le nucléaire iranien en 2018. Depuis, les États-Unis continuent de durcir les sanctions économiques envers l'Iran. Ils ont aussi renforcé leur présence miliaire au Moyen-Orient.

Avec ces deux nouvelles attaques, Guido Steinberg craint un conflit armé :

"On devrait s’inquiéter. Les Iraniens ont fixé un ultimatum aux Européens. S’ils ne les aident pas à améliorer leur situation économique, ils recommenceront l’enrichissement de l’uranium à partir du 7 juillet. Alors ce ne sera plus seulement la marine américaine mais aussi l’armée israélienne qui réagira."

USA Donald Trump vor Abreise nach Japan (picture-alliance/AP Photo/A. Harnik)

En mai 2018, Donald Trump a annoncé le retrait des Etats-Unis de l'accord nucléaire et le rétablissement des sanctions.

L’attaque s’est produite alors que le premier ministre japonais Shinzo Abe était en visite en Iran pour essayer de renouer le dialogue entre Téhéran et Washington.

Publicité
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !