RDC : polémique autour de la construction du pont Kinshasa-Brazzaville | Arbre à palabre | DW | 14.06.2019
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Arbre à palabre

RDC : polémique autour de la construction du pont Kinshasa-Brazzaville

En août 2020 devrait démarrer la construction du pont qui va lier Kinshasa à Brazzaville, les deux capitales les plus proches au monde, séparées par le fleuve Congo large de 4 km. Coût total des travaux : 550 millions de dollars.

Écouter l'audio 35:54

Le président de la Banque africaine de développement (BAD), Akinwumi Adesina, a confirmé son engagement de financer les travaux de construction de ce pont. C’était le lundi 11 juin dernier à Malabo en Guinée équatoriale en prélude des Assemblées annuelles de la BAD qui ont eu lieu du 11 au 14 juin à Malabo.

Selon des sources proches de la présidence congolaise en RDC, la passerelle va mesurer près de 1575 mètres et sera constituée d’un

DRK-Präsident Felix Tshisekedi und Akinwumi ADESINA (Giscard Kusema vom Pressedienst der DRK-Präsidentschaft)

Le président de la RDC Félix Tshisekedi recevant à Brazzaville Akinwumi Adesina, le président de la BAD.

péage, d’une voie ferrée, d’une route et d’un trottoir.

Malgré  les retombées économiques envisagées, le projet initié sous l’ère de l’ancien président Mobutu Sese Seko ne fait pas l’unanimité.

Plusieurs notables de la province du Kongo Central n’y sont pas favorables et menacent même de faire sécession si le projet est mis en musique. Ils estiment  que le projet pourrait porter préjudice au port de Matadi, chef-lieu du Congo central. Avec pour conséquence,  reléguer aux calendes grecques la construction d’un port en eaux profondes à Banana, à l’embouchure du fleuve Congo en application d’un accord conclu en mai 2018 avec la firme DP World des Émirats arabes unis.


Eric Topona et ses invités débattent de la pertinence de ce projet de construction.

Les invités de cette semaine :

- Léonie Kandolo, militante pro-démocratie et consultante dans plusieurs organisations et  analyse politique.

- Al Kitenge, entrepreneur, consultant et économiste.

- Et Willy Iloma, le président de la société civile de Moanda dans le Kongo Central.

 

Pour écouter le magazine, veuillez cliquer sur l’image ci-dessus.