Une campagne pour lutter contre le paludisme en RDC | Afrique | DW | 28.06.2022
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages
Publicité

Afrique

Une campagne pour lutter contre le paludisme en RDC

Les autorités du Nord Kivu en RDC, ont lancé ce mardi 28 juin une campagne de distribution gratuite de moustiquaires imprégnées d’insecticides pour lutter contre le paludisme.

L'usage des moustiquaires est recommandé alors que le paludisme continue de faire de nombreuses victimes.

L'usage des moustiquaires est recommandé alors que le paludisme continue de faire de nombreuses victimes.

C'est au stade de l'unité de Goma qu’a été lancée officiellement la campagne de distribution des moustiquaires imprégnées d'insecticides. Le vice-gouverneur de la province du Nord-Kivu Ekuka Lipopo a rappelé à cette occasion, l’importance de cette opération alors que le paludisme continue de faire de nombreuses victimes en Afrique et notamment en République démocratique du Congo.
"Contre toute attente, la survenue de la Covid-19 a constitué une entrave pour la mise en œuvre des activités de lutte contre le paludisme en général et spécifiquement la campagne de distribution gratuite des moustiquaires " a rappelé le vice-gouverneur.

Les campagnes de distribution de moustiquaires sont une occassion de sensibilisation.

Les campagnes de distribution de moustiquaires sont une occassion de sensibilisation.

Sensibilisation et recensement

Cette campagne de distribution de moustiquaires inclura également un processus de recensement des ménages selon Demson Musondoli, médecin coordonnateur du programme national de lutte contre le paludisme au Nord-Kivu.

Lire aussi:  Le paludisme, toujours un fléau en RDC

"Cette campagne va s'organiser sur toute l'étendue de la province du Nord-Kivu, en même temps on va procéder au dénombrement des ménages. Il faut que les habitants puissent accorder aux relais communautaires, un accueil chaleureux afin qu'il y ait une bonne collaboration. Lors de cette visite, il sera également question de sensibiliser les ménages sur l'utilisation correcte des moustiquaires" précise le médecin.

 Joseph Muganza est père de famille. Il se réjouit de cette campagne de distribution de moustiquaires imprégnés d’insecticides. 

 "Nous venons de recevoir des moustiquaires imprégnées d'insecticides et nous remercions le gouvernement qui vient de penser encore à nous à travers cette campagne. Actuellement le paludisme est en train d'attaquer nos enfants pendant qu'au marché, la moustiquaire coûte très cher" déplore t-il toutefois.

Ecoutez le reportage à Goma de Zanem Nety Zaidi

Lire aussi:  Vaccin anti-malaria : "la Covid-19 a accéléré le processus"
"Le paludisme est la première maladie qui a beaucoup plus de cas dans des structures sanitaires sur toute la province du Nord-Kivu. Son taux de mortalité est au premier plan par rapport à toutes les autres maladies" précise de son côté Emmanuel Bitangalo, le président de la société civile de la province du Nord-Kivu qui salue également cette opération de distribution de moustiquaires.   

Le rapport annuel 2021 de la province du Nord-Kivu produit par la coordination du programme national de lutte contre le paludisme, estime que plus de 780 personnes sont mortes de la maladie sur un total de plus d’un million de cas enregistrés.