RDC : les églises veulent rouvrir leurs portes | Afrique | DW | 22.05.2020
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages
Publicité

Afrique

RDC : les églises veulent rouvrir leurs portes

Les leaders religieux demandent la réouverture des églises dans les régions les moins touchées par le coronavirus.

Une église dans le Nord-Kivu

Une église dans le Nord-Kivu

Depuis un peu plus de deux mois les églises sont fermées sur toute l’étendue du territoire suite à un état d’urgence sanitaire instauré par le président congolais Félix Tshisekedi.

Plusieurs autres mesures, dont l’interdiction de regroupement pour plus de 20 personnes, ont été décidées pour lutter contre la propagation de la pandémie.

Les représentants des confessions religieuses ont discuté de la question cette semaine, avec le Premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba.

Ils ont souligné l’importance de la prière dans la vie quotidienne des croyants. Ce plaidoyer survient alors que sept des 26 provinces de la RDC sont touchées par la Covid-19.

1.900 cas de Covid-19

Les chefs religieux demandent la réouverture des églises, dans les 19 provinces non touchées par la maladie, comme l’explique l’Abbé Donatien Tshole, Secrétaire général de la Cenco :

"Les pasteurs ont fait comprendre au Premier ministre que la prière est un besoin fondamental pour les croyants que nous sommes. Ils l’ont supplié, s’il peut accepter, de revoir cette mesure dans le sens d’un déconfinement progressif, en commençant pour l’instant par les provinces non touchées et en étudiant les modalités pour les provinces touchées selon l’évolution de la maladie."

La RDC avait enregistré son premier cas de Covid-19 en mars. Actuellement, le pays compte plus de 1.900 cas confirmés et au moins 61 décès. Avec près de 1.800 cas, Kinshasa la capitale reste l’épicentre de la pandémie. Certains Kinois dont John Kyalungu, ne soutiennent pas la proposition des chefs religieux :

"Personnellement, je ne peux pas encourager une telle démarche parce que celui qui a pris cette mesure ne l’a pas prise pour le plaisir. La prière est d’abord individuelle, là où nous sommes nous pouvons prier et Dieu peut nous écouter. Si j’étais le conseiller du président, je le conseillerais de ne pas accepter."

La science remise en cause

Mais pour Bernard Koshi, un autre habitant de Kinshasa, les scientifiques ont échoué et il ne reste qu’à recourir à la miséricorde à travers l’Eglise :

"On a laissé les scientifiques, qu’est-ce qu’ils ont pu faire ? Où est le vaccin ? Où est le médicament ? Chaque jour, nous marchons avec les masques. Vous nous avez confinés à la maison, mais nous sommes en train de galoper chaque jour ! Cherchez la miséricorde. Quarante personnes, pourquoi pas 1.000 ? Avec cette masse-là, on peut toucher notre Dieu et il peut répondre."
 
Outre Kinshasa, la capitale, les autres provinces touchées par la Covid-19 sont le Congo central, le Haut Katanga, l’Ituri, le Kwilu, le Nord-Kivu et le Sud-Kivu.